Fondation La Frontalière: nouvelle mission et souper à l’horizon

Par superadmin
Fondation La Frontalière: nouvelle mission et souper à l’horizon
On aperçoit dans l’ordre Manon Provencher

Ayant vu le jour il y a déjà 18 ans, la Fondation La Frontalière de Coaticook a décidé d’ajouter de nouvelles cordes à son arc en élargissant sa mission pour venir en aide à encore plus d’élèves de son institution d’enseignement.

Contrairement à leurs actions passées qui consistaient à offrir uniquement un soutien financier à des jeunes dans le cadre d’activités, les artisans de la Fondation souhaitent dès maintenant rendre le milieu scolaire plus dynamique. Pour ce faire, ils offriront une aide pour différents projets en lien avec des activités sociales, culturelles, artistiques et académiques.

«Notre objectif est de soutenir les élèves de l’École La Frontalière afin de favoriser leur développement et leur épanouissement, explique l’enseignante Sylvie N. Romain. Il y a malheureusement encore beaucoup de jeunes dans le besoin et la Fondation est la façon de leur permettre d’avoir du plaisir comme tous les autres élèves.»

Étant un organisme à but non lucratif qui distribue en moyenne 5000 $ par année, la Fondation organise plusieurs activités de financement pour parvenir à ses fins. L’une des activités qui s’en vient à grands pas, soit le 14 avril prochain à 18 h, est le souper à la fondue chinoise. L’activité aura lieu à la cafétéria de l’École et les billets sont en vente au coût de 50 $ ou 375 $ pour une table de huit personnes (reçus aux fins de l’impôt seront remis).

Informations supplémentaires et réservations, contactez Josselin Biron au 819 849-4825, poste 5008.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires