Déversement d’huile: Couillard Construction s’explique

Par Vincent Cliche

Dans un communiqué envoyé aux médias, l’entreprise Couillard Construction raconte l’origine du déversement d’un peu plus de 450 litres d’huile usée dans la rivière Coaticook, le 13 juin dernier.

«L’incident est survenu lors de la manipulation d’un contenant d’huile usée. Étant donné que l’établissement est situé en bordure de la rivière Coaticook, une portion du déversement a rejoint le cours d’eau et s’est concentrée en une nappe, sans toutefois dépasser le barrage du pont de la rue Saint-Paul», peut-on lire.

Comme rapporté précédemment, le ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs ainsi qu’une firme spécialisée ont été dépêchée pour effectuer des manœuvres de récupération et de nettoyage.

L’entreprise coaticookoise pourrait s’exposer à des amendes et à un avis de non-conformité, puisque c’est un citoyen qui a contacté les autorités et non pas le responsable de l’accident environnemental.

«Des mesures préventives ainsi qu’un plan d’urgence seront mis en place par la direction de Couillard afin de s’assurer que ce genre d’incident soit évité dans le futur», précise les dirigeants de Couillard Construction.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires