Des travaux de 7 M $ pour transformer une ancienne usine en hôtel

Par Vincent Cliche
Des travaux de 7 M $ pour transformer une ancienne usine en hôtel
Les travaux visant à transformer l'ancienne usine Belding Corticelli en complexe hôtelier vont bon train.

La transformation de l’ancienne usine Belding Corticelli en complexe hôtelier va bon train. Le chantier, évalué à quelque sept millions de dollars, a sorti l’artillerie lourde pour détruire une bonne partie de l’établissement, ce qui a attiré plusieurs curieux au cours des derniers jours.

La section touchée par la démolition est située à l’arrière de la structure. «En fait, la partie grise ne nous intéresse pas, car elle n’a aucune valeur patrimoniale, raconte le directeur général de l’entreprise Tomico, qui a été chargée des travaux, Thomas Smeesters. Les seules installations que nous allons garder de cette partie sont les planchers pour des projets extérieurs, comme des terrasses.»

Les travailleurs en ont encore pour un mois en ce qui concerne l’enlèvement des sections indésirables par les promoteurs du projet. «Mon objectif, c’est de livrer un bâtiment sécuritaire et à l’abri des intempéries avant Noël. Au cours de l’année prochaine, on pourra ensuite s’attaquer à l’intérieur du bâtiment. Si tout va comme prévu, on devrait ouvrir le complexe au printemps 2015», souligne M. Smeesters.

Voilà un projet bien ambitieux, reconnaît l’ingénieur. «C’est quelque chose d’envergure. Par une drôle de coïncidence, l’architecte qui a fait les plans de la Belding est le même que celui du Château Saint-Ambroise, un projet sur lequel j’ai travaillé avec David [Sepulchre], qui est aussi le propriétaire et le promoteur du projet de Coaticook. C’est quasi une réplique parfaite. Disons que nous sommes en terrain connu. Le seul petit pépin que nous avons eu est le dommage causé par l’eau. Il y avait beaucoup de planchers à refaire. C’est quelque chose qui aurait dû être fait il y a plusieurs années afin d’empêcher les lieux de se dégrader.»

À titre de rappel, des intérêts montréalais, dont fait partie David Sepulchre, se sont porté acquéreurs de l’ancienne usine Belding Corticelli, en septembre 2012. On y proposera un hébergement haut de gamme à coût abordable, liant les vestiges du passé avec l’aspect contemporain. L’établissement devrait porter le nom de Belding Corticelli – hôtel et restaurant. L’offre viendra combler un vide dans le secteur de l’hébergement à Coaticook, croient les principaux acteurs du secteur touristique.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires