Coaticook demeure un moteur pour l’industrie agricole en Estrie

Par Dany Jacques
Coaticook demeure un moteur pour l’industrie agricole en Estrie
Philipp Stirnimann apprécie l'excellence agricole dans la MRC de Coaticook.

La MRC de Coaticook demeure un moteur important de l’industrie agricole de l’Estrie si on se fie aux dernières statistiques émises par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ).

La plus récente donnée chiffre à 542 le nombre d’exploitations agricoles dans la MRC, ce qui représente 23 % du total de l’Estrie (2350 entreprises). Cette statistique date de 2007, mais elle demeure stable même après quelques années.

Ces exploitations perçoivent des revenus agricoles qui s’élèvent à plus de 157 M $, soit 32 % du total estrien qui atteint 487 M $. La MRC génère donc le plus grand revenu agricole de la région et elle possède plus de 30 % des superficies cultivées de la vaste région estrienne.

La MRC de Coaticook constitue toujours le bassin laitier de l’Estrie avec 44 % du cheptel estrien et 40 % du revenu laitier. Toujours selon le MAPAQ, c’est dans ce territoire que l’activité agricole est la plus forte de la région. «On y trouve le plus grand nombre de déclarants dans le production de lait, de porcs, de fruits, de légumes, de céréales et protéagineux, de fourrages pour la vente et d’arbres de Noël. Elle affiche d’ailleurs les plus importantes recettes à l’égard de ces productions», lit-on.

En 2009, la MRC regroupait le plus grand nombre d’entreprises de transformation de l’Estrie avec 18 % des transformateurs. À l’inverse, dans le domaine du commerce et de la restauration, elle se classe au dernier rang pour le nombre de détaillants et à l’avant-dernier pour le nombre de restaurateurs.

La MRC occupe aussi le premier rang sur le plan des revenus pour l’aquiculture, grâce à la pisciculture Les Arpents verts de Sainte-Edwidge-de-Clifton et à la Ferme piscicole Les Bobines d’East-Hereford.

En agrotourisme, la MRC occupe le second rang et représente 25 % de l’offre estrienne avec dix fermes agrotouristiques.

Par ailleurs, la zone agricole permanente représente 88 % des 133 000 hectares de la MRC, tandis que les exploitations agricoles occupent 60 % du territoire avec une superficie d’environ 80 000 hectares.

 

La MRC de Coaticook se distingue des autres MRC estriennes parce qu’elle regroupe:

 

50 % de la superficie en légumes

44 % de la superficie en céréales

40 % de la superficie en fruits

38 % de la superficie en horticulture ornementale

37 % de la superficie en arbres de Noël

28 % de la superficie en fourrages

27 % de la superficie en pâturages améliorés.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires