Coaticook a investi 276 000 $ en moins de trois ans dans les façades du centre-ville

Par Dany Jacques
Coaticook a investi  276 000 $ en moins de trois ans dans les façades du centre-ville
L’agente de liaison commerciale de Rues Principales

La Ville de Coaticook croit en son centre-ville et met l’argent qu’il faut pour le revitaliser et attirer une plus large clientèle. Pour ce faire, le conseil municipal a investi une somme de 276 000 $ dans la rénovation des façades des commerces depuis moins de trois ans.

Ce programme géré par l’organisme Rues Principales, qui compte 650 commerces et services membres dans Coaticook, s’est donc traduit par l’amélioration physique de 28 façades, totalisant 14 magasins (voir liste plus bas). Si tous les autres dossiers ouverts se concrétisent en 2010, ce seront 125 000 $ de plus que la Municipalité aura investi à la fin de l’année pour moderniser les façades de commerces. «L’objectif consiste à stimuler l’économie locale et ça marche. La grande majorité des marchands ayant emboîté le pas, et investi également de l’argent de leur côté, se disent très satisfaits. La plupart constatent qu’ils auraient dû rénover plus tôt», de dire l’agente de liaison commerciale de Rues Principales, Julie Favreau. «Pour le Jardin des trouvailles, par exemple, des gens étaient persuadés que le propriétaire venait de se construire, mais il venait tout juste de rafraîchir sa façade. Ce commerce a même attiré des touristes dans son commerce, ce qui représente une belle retombée économique pour lui grâce à son nouveau look», résume Mme Favreau.

 

Cet organisme, qui célébrera son 20e anniversaire de fondation en 2011, a longtemps mis l’accent sur l’animation au centre-ville, mais a senti le besoin de faire plus pour que les consommateurs de la région se réapproprient leur centre-ville, tout en magasinant dans un beau milieu de vie et un beau cadre bâti.

 

Selon Mme Favreau, l’amélioration physique des boutiques a permis de réduire les fuites commerciales, de garder des commerces en vie, de conserver des emplois chez nous, tout en maintenant des services qu’on aurait peut-être perdus. «Les clients ne rentrent pas dans un magasin lorsqu’il n’est pas beau. Une vitrine, c’est la porte d’entrée et une carte d’affaires 24 heures sur 24. C’était le temps qu’on bouge», commente-t-elle.

 

La Place JR Lefebvre a été le premier à bénéficier de ce programme municipal qui rembourse jusqu’à 40 % des coûts admissibles, jusqu’à un maximum de 10 000 $ par façade. Plus récemment, c’est la boutique Langlais Sports, qui a bénéficié d’un autre programme de Rues Principales pour prendre de l’expansion avec son département de chaussures. Il s’agit du Programme d’aide à l’amélioration de l’offre commerciale pour l’intérieur des commerces. À plus long terme, Rues Principales souhaite revitaliser les rives du ruisseau Pratte, qui traverse le centre-ville de Coaticook. L’objectif de cet organisme consiste à aménager de belles terrasses à l’arrière des commerces pour attirer marcheurs et cyclistes à fréquenter le centre-ville. «Nous souhaitons créer une place agréable à fréquenter, tout en transformant, pourquoi pas, Coaticook en une destination vélo, comme à North Hatley», espère Julie Favreau.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires