«Ce sera le trip d’une vie»

Par superadmin
«Ce sera le <em>trip</em> d’une vie»
L’ancienne Comptonoise

Ayant toujours eu une soif d’aventure, Nathalie Paré a saisi une occasion en or d’aller au bout de ses rêves alors qu’elle effectuera l’ascension des 6183 mètres de l’Island Peak du 13 avril au 4 mai prochain, un haut sommet de la vallée de l’Everest au Népal.

Organisée par la Fondation de l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal, ce nouveau moyen de financement vise à amasser 100 000 $ pour le fonctionnement du Centre de réadaptation cardio-respiratoire Jean-Jacques-Gauthier. Lorsqu’elle a vu l’invitation lancée à tous les employés de l’établissement, Mme Paré, qui œuvre comme travailleuse sociale, n’a pas hésité une seconde à relever ce défi de taille. «Dès que j’ai lu l’affiche, ma colonne vertébrale s’est totalement figée et plein de frissons ont envahi mon corps, affirme celle qui a vécu son enfance sur une terre située entre Waterville et Compton. J’ai toujours rêvé de grandeur et ce périple est exactement ce que je recherchais. Ce sera le trip d’une vie.»

Mise à part une aventure sac à dos de deux mois en Europe à ses 18 ans et quelques voyages dans le Sud, Nathalie Paré n’a aucune expérience dans ce genre d’expédition où les limites sont constamment repoussées. Ce qui ne semble pourtant pas l’inquiéter, bien au contraire. «Honnêtement, je n’ai vraiment pas de crainte. Je ressens plutôt de la fébrilité à quelques jours du grand départ. Je suis consciente que ma force physique et mentale sera mise à rude épreuve, mais j’ai confiance en mes moyens. De plus, le projet est vraiment bien organisé et structuré, ce qui est vraiment très rassurant.»

Non seulement il y a l’ascension de douze jours dont une partie se fera en «trekking» et l’autre en escalade, mais les 13 participants doivent également remettre un don de 5000 $ à la Fondation pour être du voyage. Une contribution obligatoire qui ajoute un enjeu supplémentaire sur leurs épaules. «Il faut travailler fort pour réussir à amasser autant d’argent et c’est sans compter toutes les dépenses reliées à cette aventure, dont l’achat d’équipement, les frais d’expédition, les billets d’avion et les vaccins. C’est pourquoi je lance un appel à la générosité des gens de la région de Coaticook.»

Il est possible de soutenir financièrement Nathalie Paré en se rendant soit sur le site sécurité www.alarecherchedunsommet.org sous l’onglet à son nom ou par chèque à: Fondation HSCM 5400 boul. Gouin ouest, Montréal, H4J 1C5.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires