Belle opportunité aux travailleurs d’usine désirant réorienter leur carrière

Par Christian Caron
Belle opportunité aux travailleurs d’usine désirant réorienter leur carrière
Directeur de la SADC

Vous êtes de ceux qui venez de perdre votre emploi à l’usine et aimeriez y retourner, mais dans un type de travail différent. Le CRIFA, en partenariat avec les organismes économiques du milieu, vous offre une opportunité en or de vous positionner à nouveau. Comment? En vous inscrivant au cours «Opération d’équipements de production», lequel sera offert au CRIFA de Coaticook à compter de février 2008.

Tout est en mouvance ces temps-ci dans nos usines de bois, caoutchouc ou autres. Nous vivons des pertes d’emploi, des ralentissements de production et beaucoup d’incertitude. Si certains secteurs sont davantage à la merci de quelques éléments de notre économie (montée du dollar Can., concurrence asiatique, etc.) d’autres offrent par contre de meilleures perspectives d’avenir. C’est dans cet esprit que les dirigeants du Centre local de développement (CLD), la SADC et le Service aux entreprises du CRIFA se sont assis à la même table afin de concocter ce programme de formation adapté.

Comme l’explique Lisette Roy du Service aux entreprises, ce programme vise à former des personnes aptes à assumer le processus de fabrication manufacturière d’un produit.

On parle ici d’un programme de 900 heures réparties en 15 modules de formation et au terme duquel vous obtiendrez un diplôme d’études professionnelles (DEP).

Cette formation fera de vous un travailleur en mesure d’opérer des machines de production conventionnelle ou automatisées, d’assurer les préparatifs à la mise en marche de la production, d’assurer la qualité de production et de procéder à l’entretien préventif des machines qui sont sous sa responsabilité.

Pour vous donner une idée des possibilités d’emploi, sachez que des entreprises telles Ferland de Kingscroft, Ferrotech Ménard, Caron & Fils, Acier Lemieux sont des usines qui embauchent à l’occasion. En tout, 13 entreprises se spécialisent dans ce domaine d’activités dans la MRC de Coaticook. Il s’agit, dans la plupart des cas, d’entreprises fabricant des pièces sur mesure avec des délais relativement court, d’où le peu de compétition. «Actuellement, des entreprises refusent des contrats en raison d’un manque d’employés spécialisés dans ce domaine d’activités», indique Marjorie Tyroler, directrice générale du CLD.

Le programme offre la possibilité de suivre des cours théoriques et en ateliers au CRIFA (450 heures et une formation sur place en entreprise (450 heures). «C’est bien de suivre un cours au CRIFA, mais nous pensons qu’il est également nécessaire que l’individu puisse aussi se familiariser avec les équipements de l’usine qui se propose de l’engager ou qui lui offre une opportunité de stage. Il y a parfois des nuances subtiles entre ce qui se montre à l’école et ce qui se fait réellement dans une entreprise», fait valoir Michel Dassylva, directeur de la SADC pour justifier cette formule 50-50.

Connaissances

À travers vos cours, vous aurez la chance d’en savoir un peu plus sur l’interprétation de dessins techniques (75 heures), sur les procédés de fabrication industrielle (45 heures), le contrôle de la qualité (60 heures), la façon de travailler en atelier (90 heures), la manutention du matériel (30 heures), la conduite de machines conventionnelles (105 heures) etc.

«Non seulement les perspectives d’emplois sont intéressantes, mais les salaires versés sont intéressants (entre 15 et 18 $ de l’heure)», s’empresse de signaler Marjorie Tyroler. «C’est un secteur d’activités qui représente peu de risque en raison d’une compétition limitée. On remarque un excellent potentiel de croissance, c’est même la voie de l’avenir. Quand on fabrique des pièces sur mesure avec des délais courts, ça élimine beaucoup de concurrents. Tout réside dans la fiabilité des pièces et le savoir-faire des employés de la compagnie», explique Michel Dassylva avec insistance.

Et le mot de la fin revient à Marjorie Tyroler : «Si vous êtes sur le point de réorienter votre carrière et que vous souhaitez prendre une nouvelle résolution pour l’année 2008, pensez-y et inscrivez vous au cours», mentionne celle-ci sur un ton invitant.

Pour plus de renseignements, on signale le 849-9588.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires