Audet TV fermera ses portes en août

Par Vincent Cliche
Audet TV fermera ses portes en août
Mario Audet mettra la clé dans la porte de son commerce une dernière fois à la fin du mois d'août prochain.

Le paysage commercial du centre-ville de Coaticook perdra un autre de ses joueurs en août prochain. Cette fois-ci, le couperet tombe sur Audet TV.

Plusieurs clients ont été surpris de voir des affiches sur lesquelles on pouvait lire «Vente de fermeture» dans les vitrines du commerce de la rue Main. Plusieurs ont cru à un déménagement, mais le propriétaire Mario Audet a confirmé la mauvaise nouvelle. «On ferme boutique, dit-il avec émotion. La décision n’a pas été facile à prendre. On y pense depuis un bon petit bout. C’est avec tristesse que nous en sommes venus à ce constat.»

Les raisons de la fermeture sont multiples, croient le gestionnaire. D’abord, les habitudes de consommation des clients ont énormément changé depuis quelques années. «Les gens achètent de plus en plus sur internet. Ils vont aussi magasiner dans des grandes surfaces. Avant, le volet réparation de notre entreprise nous amenait beaucoup de clients. Je réparais des télés et des radios à longueur de journée. Là, les pièces à réparer sont souvent discontinuées et certains préfèrent acheter un nouvel appareil pour remplacer celui qui fait défaut.»

Toutefois, c’est la diminution de la marge de profit au fil des années qui a fait le plus mal au commerce. «On ne fait plus assez d’argent. Présentement, les gouvernements font plus d’argent avec les taxes et l’écofrais que nous. C’est désolant. Au moins, quand on voit des commerces électroniques fermer dans des grands centres, on se dit qu’on n’est pas les seuls, que notre fermeture n’était pas due à une mauvaise gestion.»

Fondé en 1959 par Clément Audet, Audet TV est considéré comme une véritable institution dans le milieu. «Mon père était triste d’apprendre la nouvelle, mais il l’a quand même bien pris. On l’avait préparé. Ce sont les clients qui n’en reviennent pas. Certains ont beaucoup de peine. Il y en a qui est reparti avec une de mes enseignes pour garder en souvenir.»

Qu’est-ce que l’avenir réserve à Mario Audet? «On va faire autre chose, souligne-t-il simplement. J’ai le goût d’aller retrouver mon beau-frère dans le Grand nord ou encore aller dans l’Ouest canadien. Ça ne me dérange pas du tout de changer de branche.»

En attendant, il s’occupera de son commerce qui devrait fermer ses portes à la fin du mois d’août.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires