Attention aux chevreuils!

Par superadmin

Le bilan 2011 de la Sûreté du Québec de l’Estrie fait état que 24% des collisions (1141) survenues au district cette année impliquaient un animal. De ce nombre, un très large pourcentage est lié aux collisions avec chevreuils.

En cette période de l’année, les chevreuils s’activent et il est fréquent de les voir en bordure des routes ou directement sur la chaussée. Les risques de collisions sont alors d’autant plus élevés, particulièrement à l’aube et au crépuscule, les moments de la journée où les cerfs se déplacent le plus.

En Estrie, d’année en année, ce cervidé est la cause d’un accident routier sur trois (ensemble du réseau estrien, référence MTQ). Uniquement sur le réseau routier sous la responsabilité de la Direction de l’Estrie du ministère des Transports, on dénombre annuellement près de 900 collisions impliquant un cerf. Les statistiques démontrent clairement l’existence de deux périodes critiques, l’une aux environs du mois de juin et l’autre aux mois d’octobre et novembre.

Il est important de remarquer et de tenir compte des panneaux du Ministère indiquant des risques de collisions avec la grande faune sur les routes estriennes. Ces panneaux sont installés dans des endroits ciblés présentant un cheptel ou un lieu de ravage important, augmentant par le fait même le risque de collision.

De plus, les collisions avec la grande faune entraînent des coûts sociaux et matériels forts importants estimés à 19 millions de dollars annuellement, seulement en Estrie.

Sûreté du Québec de la MRC de Coaticook

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires