Alain-François fait la fête à Coaticook avec un record de participants

Par superadmin

Déterminés à faire chanter et bouger la foule, Alain-François et ses musiciens ont clos la Fête nationale du Québec au Parc de la Gorge de Coaticook avec une musique festive fidèle à leur style «traditionnel-rock-country mélangé», le 23 juin dernier.

«C’est la fête, c’est ce qu’on fait dans la vie. On est habitués aux Fêtes de la St-Jean, ça fait partie de notre âme», souligne Alain-François. D’entrée de jeu, il décrit son spectacle comme étant un mariage de «percussions bizarroïdes, de chansons québécoises et d’effets spéciaux dignes de Pink Floyd et son cochon géant». Au programme de la soirée : des chansons de ses trois albums, quelques incontournables de la chanson québécoise et surtout, un violon déchaîné.

 

Alain-François, qui a participé par deux fois à la Fête nationale sur les Plaines d’Abraham, s’est dit très heureux d’avoir accepté l’invitation de la directrice du Parc de la Gorge de Coaticook, Caroline Sage. «J’avais déjà vu son spectacle. Je trouvais qu’il donnait un bon show et que ça collait bien au style de la fête nationale», explique Mme Sage.

Un nombre record de participants

Selon Caroline Sage, le nombre de participants à la fête a été beaucoup plus élevé que les dernières années. «C’est difficile à compter, mais on estime qu’il y avait entre six et sept mille personnes, soit un ou deux mille de plus que les autres années. On le voit par nos ventes et parce qu’on a manqué de places de stationnement», affirme-t-elle. Le spectacle d’Alain-François, un grand succès, a motivé les gens à rester jusqu’à la toute fin de la soirée. Certaines personnes de Drummondville et de Montréal s’étaient même déplacées à Coaticook pour l’occasion. Outre le spectacle d’Alain-François, les Coaticookois pouvaient participer à plusieurs autres activités dès 17 h : un BBQ, une balade en charrette tirée par des chevaux, la marche de la fierté, le spectacle de Daniel et Martin Thibault, etc. «Comme nouveauté, on avait le chapiteau électronique (une arcade) qui a rencontré un bon succès, et le diaporama sur les entreprises d’ici projeté sur la grange», note la directrice générale du Parc. Un feu d’artifices musical impressionnant et le traditionnel feu de joie ont eu lieu vers 22 h, tout juste avant le spectacle de fin de soirée.

 

Par Sarah Saïdi

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires