1 500 cyclistes découvrent la région!

Par Christian Caron
1 500 cyclistes découvrent la région!
André Thibault et sa conjointe Sylvie Ouellet ont grandement apprécié leur séjour dans la région. Si André a trouvé ça «relaxe»

Des cyclistes par ici, des cyclistes par là. La région fut envahie d’adeptes du vélo, samedi dernier, à l’occasion de la randonnée annuelle des Cantons-de-l’Est organisée par Vélo-Québec. Plus de 1 500 cyclistes provenant d’un peu partout au Québec et de l’Ontario ont ainsi pu découvrir les charmes des municipalités de Coaticook, Ste-Edwidge, St-Malo, Saint-Venant-de-Paquette et East Hereford.

C’est à la grange ronde du Parc de la Gorge de Coaticook que tout ce beau monde s’est donné rendez-vous, samedi matin. De là, ils ont enfourché leur vélo et ont mis le cap v ers East Hereford en passant par St-Malo et Saint-Venant-de-Paquette.

La plupart des participants ont complété l’épreuve malgré la température chaude et humide. Le fort vent et les routes en pente de ces secteurs ont également contribué à rendre la randonnée encore plus éprouvante.

Mais, c’est le sourire aux lèvres que ceux-ci ont regagné la grange ronde en milieu d’après-midi de cette journée du samedi. «C’est certainement une des plus belles randonnées auxquelles j’ai participé ces dernières années, s’est exclamé Pierre St-Jean de Montréal en arrivant au pont couvert du Parc de la Gorge. C’est extraordinaire et fabuleux. Quels beaux paysages! Et les routes ne sont pas trop mal en général. Bien sûr le vent, l’ennemi des cyclistes, nous a ralenti, mais je vais assurément revenir avec des amis.» Âgé de 67 ans, Bertrand Jutras de Sherbrooke était heureux d’avoir franchi cette distance. «J’étais jamais venu pédaler dans cette région et j’ai bien aimé ce que j’au vu. Il y a de magnifiques paysages et la chaussée est belle. Et j’ai conservé le trajet sur mon GPS afin de revenir faire un de ces secteurs. Le seul petit hic, c’est qu’il y avait du brouillard tôt le matin», d’émettre monsieur Jutras qui pourrait faire la barbe à bien des plus jeunes.

Jacques Viger, 49 ans, de Mont St-Hilaire est arrivé au Parc de la Gorge tout en sueur. «C’est un parcours super, mais c’est un peu chaud. Il me semble que ce genre de randonnée serait davantage plus plaisante en octobre. Néanmoins, j’ai aimé ma journée. Mon coup de cœur fut sans contredit les petites municipalités d’East Hereford et Saint-Venant-de-Paquette. C’est écoeurant (sic) comme c’est beau. Et je vais revenir, c’est sûr.»

Guy Martineau de Québec est parti à 5 h 30 du matin, samedi, pour venir pédaler dans nos campagnes environnantes. Et il ne regrette pas de s’être levé si tôt. «C’est vraiment fameux comme randonnée, il y a de beaux panoramas ici et là et de belles choses à voir dans chacune des petites localités. Mon cœur de cœur : St-Venant-de-Paquette et ses vallons. C’est un bon défi, faut le faire, mais j’étais prêt puisque j’ai roulé au-delà de 8 000 kilomètres de vélo cet été. Et je vais revenir», de confier l’homme de 56 ans.

Alexandre Wolosiansky de Montréal a trouvé le trajet assez difficile, mais il est revenu comblé de son expérience. «Il y a des paysages à couper le souffle et de magnifiques fermes tout au long du parcours», a mentionné le cycliste.

Josée Marseilles de Montréal n’a pas complété la distance de 104 kilomètres, mais elle en a fait suffisamment (51 kilomètres) pour découvrir quelques beaux endroits. «Il y a trois semaines j’étais venue ici pour expérimenter le parcours. Mais c’était très chaud aujourd’hui et très venteux.»

André Thibault de Québec, lui, commence à bien connaître le coin puisque la semaine précédente il était parmi les participants du Raid Jean D’Avignon à East Hereford. «Pour moi, le vélo de route est complémentaire au vélo de montagne, c’est un bon entraînement. Disons qu’aujourd’hui, c’était plus relaxe et plus convivial. On a plus de temps pour fraterniser avec les autres participants. J’ai bien aimé ma journée. Les Cantons-de-l’Est, c’est une région idéale pour le vélo.»

Sa conjointe Sylvie Ouellet, de St-Ferréol près de Québec, a trouvé ça un peu plus dur. «Disons que mon chum pédale vite pas mal pour moi. Et dès le départ il y avait des pentes assez abruptes. Mais c’est très bien organisé et la signalisation était bien correct», de commenter celle-ci.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires