La MRC de Coaticook se dote de nouveaux panneaux indicateurs de vitesse

La MRC de Coaticook se dote de nouveaux panneaux indicateurs de vitesse

Une somme de 63 690 $ a été nécessaire pour faire l'achat de nouveaux panneaux indicateurs par la MRC de Coaticook. Une initiative saluée par le sergent Michel Bérard, l'élu responsable des dossiers de sécurité publique à la MRC de Coaticook, Bernard Marion, ainsi que le responsable des services extérieurs à la Ville de Coaticook, Simon Morin.

Crédit photo : (Photo Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

SÉCURITÉ. Désireuse d’encourager les automobilistes de la région à adopter une conduite sécuritaire, la MRC de Coaticook a fait l’achat de panneaux indicateurs permettant de mesurer la vitesse des véhicules. Ces derniers seront déployés dans neuf municipalités du territoire.

Barnston-Ouest, Coaticook, Dixville, Martinville, Saint-Herménégilde, Saint-Malo, Sainte-Edwidge-de-Clifton, Stanstead-Est et Waterville verront tour à tour ces nouveaux équipements faire leur apparition.

«Les municipalités peuvent intervenir de façons différentes pour gérer la vitesse sur leur réseau routier en aménageant la rue et ses abords ou encore en réglementant la limite de vitesse, mais étant donné la complexité des enjeux liés à la vitesse, il n’est pas toujours facile de cibler l’intervention la plus efficace. C’est pourquoi nous avons choisi de procéder à l’acquisition de panneaux indicateurs de vitesse afin de les aider à sensibiliser les utilisateurs de la route», explique l’élu responsable des dossiers en matière de sécurité publique à la MRC de Coaticook, Bernard Marion.

Le panneau utilisé par la Ville de Coaticook peut être observé depuis quelques jours en haut de la côte du nord [rue Child]. Aux dires du responsable des services extérieurs à la Municipalité, Simon Morin, l’outil est d’une grande utilité. «Dès sa première utilisation, on voit les effets, précise-t-il. On observe que les gens ont tendance à ralentir et à respecter la limite quand ils voient le panneau indiquer la vitesse à laquelle ils roulent.»

L’équipement permet également de dénombrer les véhicules qui empruntent certaines artères. «On peut compter le trafic dans les deux directions, poursuit M. Morin. Lorsqu’on a posé le panneau sur la rue Baldwin, on s’est rendu compte qu’il s’agissait d’un problème d’achalandage et non de vitesse. On a même contacté Google afin de leur demander à ce qu’il ne fasse pas passer les gens par cette rue [principalement les visiteurs voulant se diriger vers le Parc de la gorge].»

La Sûreté du Québec de la MRC de Coaticook applaudit ces nouveaux équipements et promet de collaborer avec les élus dans ce dossier. Selon de récentes statistiques, les collisions sont en hausse de 15 % sur le territoire et la vitesse est en cause dans bien de ces cas. «La vitesse réduit le champ de vision du conducteur, diminue le temps de réaction, limite la capacité d’effectuer des manœuvres d’évitement et augmente les risques de dérapage et la distance de freinage», énumère le sergent Michel Bérard.

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Charest Recent comment authors
Charest
Invité
Charest

J aimerais en avoir un sur la rue Dionne sud ses un cul sac et en plus la pistes cyclable incroyable de voir la vitesse que les gens passe et surtout les camions de la ville de coaticook beaucoup de piétons et d enfants passe aux bord de la rivière sans savoir la vitesse que sa peu passer n attendons pas qui est un accident dramatique si nous ne pouvons avoir un panneaux aux moins avoir une pancarte a vitesse réduit comme dans les camping a 10 kmh les gens peuvent se rendre chez eux en toutes sécurité et circuler… Read more »