Les infirmières de Coaticook manifestent et décrient leurs conditions de travail

Les infirmières de Coaticook manifestent et décrient leurs conditions de travail

Les infirmières de Coaticook ont manifesté afin de décrier leurs conditions de travail et celles des patients dont elles prennent soin.

Crédit photo : (Photo Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

HÔPITAL. À l’image de leurs collègues sur la scène provinciale, les infirmières du Centre de santé et de services sociaux de la MRC-de-Coaticook ont décrié leurs conditions de travail lors d’une manifestation tenue mercredi après-midi (7 février).

«Pour plusieurs d’entre nous qui travaillons ici depuis plusieurs années, on est à même de constater qu’avec la réforme Barrette [du ministre de la Santé Gaétan Barrette], les services pour les résidents diminuent de plus en plus. Avec les coupures, il y a aussi moins de personnel sur le plancher», fait noter la préposée aux bénéficiaires Martine Vallières.

«On l’a compté et ça nous donne environ 10 minutes par patient pour les aider à se lever, les amener aux toilettes, les laver, leur préparer à déjeuner et à faire les lits. Ce n’est pas beaucoup», rajoute-t-elle.

«Notre priorité demeurera toujours le bien-être des patients, signale pour sa part l’infirmière auxiliaire Mélanie Bachand. Les besoins de base sont comblés, mais, parfois, au lieu de donner un bain, on lave au lit.»

«Les cas qui entrent ici sont de plus en plus lourds, donc ça prend de plus en plus de temps pour s’en occuper. Le problème, c’est qu’on n’en a plus de temps. La situation se dégrade rapidement et il faut que ça change», raconte Josée Charest, une préposée aux bénéficiaires.

Les employés des soins infirmiers de l’hôpital de Coaticook souhaitent que tout rentre dans l’ordre et que les discussions entre la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec avec le ministre de la Santé Gaétan Barrette aboutissent à des améliorations.

À Coaticook, on dénombre 104 infirmières, préposées aux bénéficiaires et infirmières auxiliaires qui doivent prendre soin de 99 patients en établissement.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar