La Frontalière rend hommage à ses élèves

La Frontalière rend hommage à ses élèves

Judith Thibault, Sasha Dupuis, Gabriel Lebleu, Félix Houle et Ammy Meunier se souviendront longtemps de leur passage à l'école secondaire La Frontalière.

Crédit photo : (Photo Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

ÉDUCATION. Judith Thibault, Ammy Meunier, Gabriel Lebleu, Sasha Dupuis et Félix Houle ont pratiquement terminé leur parcours à l’école secondaire La Frontalière. Ces lauréats des plus prestigieux prix du Gala méritas repartiront, bien évidemment, avec leur diplôme en mains, mais aussi la tête remplie de souvenirs de leur passage à la polyvalente.

Récipiendaires du prix Excellence, Sasha et Judith ont été honorés de cette récompense. Les deux ont été impliqués au sein de divers comités au fil des cinq dernières années. «C’est tout un honneur et une belle attention d’avoir pu mettre la main sur un tel prix. Je me suis senti très touché», résume Sasha.

«Je ne m’y attendais vraiment pas, rajoute pour sa part Judith. Tous les efforts qu’on a réalisés tout au long de notre parcours au secondaire ont été récompensés. Et c’est vraiment très apprécié.»

Gabriel a quant à lui décroché la mention du prix du Lieutenant-gouverneur du Québec, laquelle souligne le dépassement de soi et l’implication dans son milieu.

«Ce que je vais me rappeler de mon passage à La Frontalière, ce sont toutes les activités parascolaires auxquelles j’ai participé, laisse-t-il entendre. Que ce soit du côté sportif, en natation ou en badminton, ou encore lors des activités culturelles, comme à la Soirée artistique, j’ai vraiment aimé m’impliquer dans mon école», souligne-t-il.

Grâce à une forte moyenne générale maintenue tout au long de son secondaire, Ammy Meunier s’est vu remettre la médaille académique du gouverneur général du Canada.

Ces quatre élèves poursuivront leurs études au Cégep de Sherbrooke en sciences naturelles, au sein du profil santé.

Quant au récipiendaire du prix «Engagement dans la réussite», Félix Houle souhaite terminer son diplôme d’études professionnelles en production animale. La clé de son succès des derniers mois est simple. «J’ai beaucoup étudié. Il faut persévérer, même si, parfois, c’est difficile», insiste-t-il.

L’une des responsables du Gala méritas, qui s’est tenu le 5 juin dernier, souligne l’importance d’applaudir ces jeunes qui se démarquent tout au long de l’année scolaire. «Ils travaillent très fort et on se doit de reconnaître tous les talents et leurs réussites. On ne leur dit pas assez souvent. Une soirée comme celle-là, où on les met à l’avant-scène, ça peut donner le goût à d’autres de se démarquer, d’avoir cette motivation supplémentaire à se surpasser», croit l’enseignante Annie Marcoux.

Notons qu’un peu plus de 250 prix ont été offerts aux élèves de La Frontalière lors de cet événement.

 

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar