Un feu de forêt rase sept hectares à Saint-Herménégilde

Vincent Cliche vcliche@leprogres.net

Un feu de forêt rase sept hectares à Saint-Herménégilde
Les pompiers de Coaticook et Compton ont combattu un feu de forêt à Saint-Herménégilde, le 10 mai dernier. (Photo : (Photo gracieuseté))

SAINT-HERMÉNÉGILDE. Les pompiers du Service de protection incendie de la région de Coaticook, avec l’aide de leurs collègues de Compton, ont été appelés à combattre un feu de forêt, mardi après-midi (10 mai), sur une terre du chemin Lebel, à Saint-Herménégilde.

À leur arrivée sur les lieux à 11 h 15, les quelque 30 sapeurs ont rapidement délimité le périmètre ravagé. « Notre travail a fait en sorte que l’incendie ne s’est pas propagé sur une plus grande surface », mentionne le directeur du Service de protection incendie de la région de Coaticook, Benoit Sage. 

Au total, sept hectares de territoire ont été la proie des flammes. L’intervention a duré plus de huit heures. Comme c’est le cas lors de feu de forêt, l’organisme SOPFEU est venu aider les forces locales. Ces intervenants sont toujours sur place au lendemain de l’incendie pour s’assurer que tous les foyers avaient bel et bien été éteints. 

L’intervention n’a pas été si compliquée, aux dires de M. Sage, mais elle a demandé beaucoup de travail physique. « Ce n’est pas comme lorsqu’on intervient pour une résidence et que c’est sur l’asphalte. Là, on était dans le bois, sur des surfaces pas très commodes. On a étendu plus de 4000 pieds de boyaux », décrit-il.

INDICE EXTRÊME

L’indice de feu de forêt de la SOPFEU est présentement en mode « extrême », ce qui fait dire à Benoit Sage d’être fort prudent. « On a craint le pire à Saint-Herménégilde, mais on a été capable de le circonscrire rapidement. Il faut faire très attention. Ça ne prend qu’une étincelle, un p’tit coup de vent et c’est parti. Ça m’est déjà arrivé de voir un gars partir un feu sur sa pelouse, un tison est parti au vent, a traversé le ruisseau et s’est retrouvé dans un champ de foin. Ç’a vite brûlé. C’est bête comme ça. »

« La prudence est donc de mise au cours des prochains jours », conclut le directeur.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires