Quelques trafiquants de stupéfiants plaident coupables

Par Dany Jacques
Quelques trafiquants de stupéfiants plaident coupables
Des trafiquants de stupéfiants directement en prison à Coaticook. (photo: 20minutes.fr)

Quelques trafiquants de stupéfiants ont admis leur culpabilité quelques jours à peine après la frappe de la Sûreté du Québec au centre-ville de Coaticook, le 6 mai dernier.

En effet, Frédéric Péloquin a plaidé coupable le 10 mai dernier et purgera une peine de prison de 18 mois.

Deux autres accusés ont reconnu leur tort le 13 mai et passeront les prochains mois derrières les barreaux. Il s’agit de Christian Jacques avec une sentence de 15 mois et de Luc Ruel avec 12 mois.

Kevin Lynch a reconnu sa culpabilité le 13 mai, mais a été remis en liberté en attendant le dépôt d’un rapport présentenciel. Il doit toutefois respecter une série de conditions.

Francis Bergeron n’a pas plaidé coupable et a été remis en liberté en attente de son procès.

Par ailleurs, on savait déjà que Dennis Longmoore demeurait en prison jusqu’au 21 juin, tandis que son fils Ian Sharpe Longmoore a été remis en liberté. Il doit cependant respecter des conditions, comme un couvre-feu quotidien.

Ces sept personnes ont été arrêtées au terme d’une opération menant au démantèlement d’un réseau de vente de cocaïne et de cannabis à Coaticook, le 6 mai dernier.

La valeur totale de la perquisition s’élève à 87 000 $, car la Sûreté du Québec de la MRC de Coaticook et les policiers du Module d’enquête régional de l’Estrie ont notamment saisi 52 grammes de cocaïne, 2,6 kilos de cannabis, 46 plants de cannabis, 165 grammes de haschisch, 183 grammes de résine de cannabis, 41 comprimés de méthamphétamine et trois voitures ayant servi aux activités criminelles.

La majorité des accusations touchent le trafic de stupéfiants.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires