Opération Récif: des répercussions jusqu’à Coaticook

Par superadmin
Opération Récif: des répercussions jusqu’à Coaticook

L’importante opération antidrogue menée par le Module des enquêtes régionales de l’Estrie (MERE) de la Sûreté du Québec (SQ), le 14 novembre dernier, a eu des répercussions jusque dans la région de Coaticook.

Parmi les 22 perquisitions menées en Estrie, deux se sont déroulées dans la MRC de Coaticook, dont une dans un camp de chasse situé sur la rue Holmes qui a permis de saisir 21 armes à feu. Une résidence se trouvant sur le chemin Hatley à Compton a également a été visée par les policiers qui ont mis la main sur une imitation d’arme à feu, un quart de livre de cannabis et d’autres accessoires servant à faire le trafic.

Rappelons qu’en collaboration avec les services de police de Memphrémagog et de Sherbrooke, le MERE a procédé à l’arrestation de 29 individus, dont Daniel Bourque, Craig Wippel et Amy Langlois. Ceux-ci font face, selon le cas, à des accusations de gangstérisme, de trafic de stupéfiants, de complot en vue de faire le trafic de stupéfiants et de production de cannabis.

Certains de ses membres auraient des liens avec les groupes de motards criminalisés. Deux personnes sont toujours recherchées. Il s’agit de Stéphane Marcil de Magog et Khaled Elmir de Sherbrooke.

Environ 200 policiers du MERE, des escouades régionales mixtes, des services de police de Bromont, Memphrémagog et Sherbrooke, et de la Gendarmerie royale du Canda ont participé à cette intervention d’envergure.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires