Opération policière à La Frontalière de Coaticook: les élèves ont été confinés par prudence, précise la SQ

Vincent Cliche
vcliche@leprogres.net

Opération policière à La Frontalière de Coaticook: les élèves ont été confinés par prudence, précise la SQ
L'école secondaire La Frontalière (Photo : archives Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

COATICOOK Les agents de la Sûreté du Québec se sont rendus à l’école secondaire La Frontalière, mardi (20 septembre), après avoir obtenu des informations à l’effet qu’il «pouvait y avoir du danger».

«On a préféré confiner les élèves à l’intérieur de l’école pour ne pas prendre de chance», souligne le sergent Hugues Beaulieu. Ce confinement barricadé a duré une quinzaine de minutes.

«Ç’a rapidement été réglé. Après vérification, il n’y avait aucun danger.»

Selon d’autres informations, une personne aurait cependant été arrêtée en lien avec cette affaire.

Du côté du Centre de services scolaire des Hauts-Cantons, on souligne qu’une lettre sera envoyée aux parents pour expliquer ce qui s’est passé.

On a pu voir jusqu’à sept véhicules policiers sur le terrain de l’école secondaire durant l’intervention.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires