Le Dynamik fait confiance à Michel Fillion et Dany Arsenault

Le Dynamik fait confiance à Michel Fillion et Dany Arsenault

Dany Arsenault et Michel Fillion se retrouveront derrière le banc du Dynanik à l'occasion de la première saison de la formation coaticookoise au sein de la Ligue régionale de hockey.

Crédit photo : (Photo Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

HOCKEY. Michel Fillion et Dany Arsenault ont reçu la confiance du nouveau Dynamik. Les deux hommes agiront en effet à titre d’entraîneur-chef et entraîneur adjoint lorsque la saison débutera cet automne.

Difficile de trouver mieux que Fillion, lui qui cumule plus de 36 années d’expérience au sein du milieu du hockey. Il a œuvré entre autres au niveau junior AAA avec les Frontaliers de Coaticook ainsi qu’avec les Cantonniers de Magog. Tout au long de sa carrière, il a occupé différentes fonctions, comme celles d’entraîneur, de dépisteur et même d’agent de joueurs.

Le principal intéressé avoue avoir réfléchi quelque temps à la proposition du Dynamik. «Il faut s’embarquer pour les bonnes raisons, a-t-il avancé. En bout de ligne, quand tu t’investis dans quelque chose, il faut que tu en retires du plaisir. Et je vais tout faire pour que ce soit contagieux au niveau des joueurs.»

Lorsqu’il a entendu les rumeurs du redémarrage de l’équipe senior l’an dernier, Dany Arsenault s’est montré intéressé à occuper un poste au sein de la formation. «Disons qu’être coach, ça me manquait, raconte celui qui a pris une année sabbatique l’an dernier après avoir été à la barre d’une équipe de midget AA. Je suis vraiment content de travailler avec Michel, car je vais apprendre beaucoup avec lui. Le Dynamik repart sur de bonnes bases. Les gars sont très sérieux.»

L’organisation du Dynamik se félicite pour ces deux prises. «Michel et Dany sont deux gars de Coaticook et pour nous, c’était un “must”. On veut bâtir notre équipe avec des gens qui ont des liens d’appartenance avec notre milieu. Et ce sera le même objectif pour nos joueurs», souligne Alexandre Laprise.

La passion avant tout

Bien évidemment, obtenir un championnat serait fort satisfaisant lors de leur première saison. Avant d’y arriver, le personnel d’entraîneur souhaite miser sur «de bonnes personnes». «Quand tu as de bonnes personnes qui viennent pour les bonnes raisons, ça se reflète sur la glace. C’est une combinaison gagnante. Et c’est comme ça qu’on obtiendra de bons résultats», promet Fillion.

Poster un Commentaire

avatar