Patrick Lizotte présente « Foule, tu nous manques » au Musée Beaulne de Coaticook

Vincent Cliche vcliche@leprogres.net

Patrick Lizotte présente « Foule, tu nous manques » au Musée Beaulne de Coaticook
Voici l'une des œuvres photographiques de Patrick Lizotte. Il présente l'exposition «Foules, tu nous manques» au Musée Beaulne, ces jours-ci. (Photo : (Photo gracieuseté))

EXPOSITION. Les moments de confinement créés par la pandémie ont fait réaliser au photographe Patrick Lizotte à quel point les rassemblements lui manquaient. Voilà le point de départ de l’exposition « Foule, tu nous manques », qu’il présente ces jours-ci au Musée Beaulne.

Par une sélection de photographies, il propose aux visiteurs de se laisser bercer par la multitude d’émotions exprimées par les nombreux visages. Il souhaite également permettre aux gens de reprendre une forme de contact avec l’être humain au quotidien dont l’absence soudaine a causé un manque au cours des deux dernières années. 

Certaines œuvres se concentrent sur quelques individus, d’autres sur quelques milliers. Il travaille aussi à provoquer une exaltation, à raconter une histoire, qui est souvent différente d’une personne à l’autre.

Originaire de Trois-Rivières, M. Lizotte réalise son premier voyage à l’âge de 16 ans, qui devient en fait un éveil au goût de l’aventure. Il termine une première formation en photographie argentique aux ateliers photographiques Gilles Roux au début des années 1990 et poursuit l’utilisation de cette technique pour les années subséquentes. Il a également décroché un diplôme d’études professionnelles en photographie numérique en 2012. Expositions, enseignement, couverture médiatique et événementielle font partie de son pedigree.

L’exposition « Foule, tu nous manques » est présentée jusqu’au 4 septembre prochain.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires