L’événement Céramystic bat son plein à Barnston-Ouest

Vincent Cliche vcliche@leprogres.net

L’événement Céramystic bat son plein à Barnston-Ouest
La directrice générale du Centre d'art Rozynski, Aude Gendreau-Turmel, invite les gens en grand nombre à découvrir les œuvres et les activités proposées dans le cadre de l'événement Céramystic. (Photo : Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

BARNSTON-OUEST. Céramystic, la grande fête de la céramique, bat son plein dans le petit hameau de Way’s Mills, à Barnston-Ouest. Ce rendez-vous, qui se poursuivra jusqu’à dimanche prochain (10 juillet), rassemble une trentaine d’artistes dans la cour arrière du Centre d’art Rozysnki.

Cette expo-vente en est à sa troisième année dans la région et gagne de plus en plus en popularité. « Nous avons reçu une soixantaine de candidatures pour l’événement cette année, note la directrice générale de l’organisme hôte, Aude Gendreau-Turmel. Ce qui est intéressant aussi, c’est que nous avons de nouveaux artistes qui se joignent à la cohorte, ce qui amène une belle diversité. »

En plus des différents trajets offerts, dont celui au jardin et l’autre dédié aux sculptures aux abords de la rivière, les visiteurs pourront aussi assister à des démonstrations pour le moins spectaculaires. « Il y en a une en particulier qui attirera l’attention, celle liée au raku, qui est une technique de cuisson rapide de la céramique. Ça se fait à l’extérieur par chocs thermiques. On voit la matière alors qu’elle est incandescente. On est habitué de voir du métal ou encore du verre dans cet état, mais de la terre, de l’argile, c’est autre chose », remarque Mme Gendreau-Turmel.

Dans un atelier, on propose aux passants de créer leur propre paramonument, en mémoire d’une personne ou d’un souvenir qui leur est proche. Pour les gourmands, des bières de microbrasserie et des pizzas cuites sur un four en plein air pourront être dégustées.

Céramystic accueillera également des artistes soutenus par le Conseil des arts et des lettres du Québec, une première pour l’événement. Parmi ceux-ci, on retrouve Guillaume Bégin, qui effectuera une résidence à Barnston-Ouest dans le but de créer une gamme d’instruments en céramique. On parle ici de cloches, de trompettes et de flûtes. « Le but est pour lui de perfectionner cet art au cours des prochains mois pour ensuite présenter une performance musicale à Céramystic en 2023 », précise la directrice générale du Centre d’art Rozysnki.

Parlant de l’an prochain, les visiteurs pourront découvrir le nouveau visage de l’institution culturelle, qui est présentement en chantier. Les travaux permettront de remettre en fonction le four à gaz et d’améliorer l’accessibilité des lieux.

L’an dernier, Céramystic a attiré pas moins de 4500 curieux, un chiffre que l’organisation souhaite dépasser en 2022. Cette manne touristique plaît au maire de Barnston-Ouest, Johnny Piszar. « Ça fait connaître notre belle municipalité, mais aussi notre région, reconnaît-il. Des événements comme Céramystic et le Shazamfest amènent une belle énergie au village. Ceux qui nous rendent visite sont assurément charmés et reviendront par la suite. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires