Le Simoniaque Studio veut redonner d’une nouvelle façon à East Hereford

Vincent Cliche vcliche@leprogres.net

Le Simoniaque Studio veut redonner d’une nouvelle façon à East Hereford
Simon Beaudry souhaite mettre sur pied une série de spectacles avec les artistes de son studio d'enregistrement en 2023. (Photo : archives Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

EAST HEREFORD. Après avoir ouvert gratuitement les portes de son studio d’enregistrement aux artistes de la relève, Simon Beaudry planche maintenant sur des spectacles mettant en vedette ces mêmes musiciens et chanteurs.

Le propriétaire du Simoniaque Studio à East Hereford a le goût de donner une fois de plus au suivant. « Je veux pousser un peu plus loin mon initiative », lance-t-il d’entrée de jeu.

Le tout débutera avec un premier « essai » à l’intérieur de l’église d’East Hereford, quelque part au printemps. « Je veux louer cette salle et inviter tout le monde qui a passé par le studio à se produire devant un public. C’est sûr qu’enregistrer en studio, ce n’est pas la même dynamique que performer sur une scène, mais j’ai l’impression que mon offre va être acceptée par la plupart des artistes. »

Les avantages d’un tel regroupement sont nombreux, aux yeux de l’instigateur de l’initiative. « Je veux leur offrir une nouvelle plateforme pour qu’ils puissent se faire connaître. Des occasions de spectacles, il n’y en a pas tant que ça, surtout pour les artistes émergents. Je veux que tout le monde puisse profiter d’une belle visibilité lors de cette expérience. » 

« Il y a aussi l’aspect rencontre, poursuit-il. Les artistes forment une belle famille. C’est tripant être ensemble. Ça permet aussi un certain réseautage. Par exemple, un groupe pourrait rechercher un guitariste ou une choriste. Ce genre d’échanges est plutôt rare dans le milieu. »

Depuis son ouverture au public l’été dernier, le Simoniaque Studio a accueilli un peu plus d’une vingtaine de musiciens. Les jams enregistrés sont par la suite diffusés sur la chaîne Youtube du studio. « Depuis qu’on a parlé de mon projet dans les médias, j’ai connu une belle vague de popularité. Je pense que l’an prochain, je vais travailler un p’tit peu moins, alors ça me permettra d’ouvrir davantage de plages horaires pour les artistes. »

Si le projet de spectacle fonctionne, il se pourrait qu’il en fasse une série estivale à l’intérieur de la grange familiale, située à Courcelles. « J’y vais pour le moment étape par étape. La grange à mon père se prêterait bien à ce genre d’événements. Si on décide d’aller de l’avant et que la météo est de notre côté, il pourrait y avoir une belle foule », croit-il. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires