Le Centre d’arts Rozynski accueillera Céramystic

Le Centre d’arts Rozynski accueillera Céramystic

La directrice générale du Centre d'arts Rozynski, Aude Gendreau-Turmel, est fière d'accueillir l'événement Céramystic au calendrier culturel de l'organisme, l'été prochain.

Crédit photo : (Photo archives Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

BARNSTON-OUEST. Après que son créateur ait décidé de prendre une retraite bien méritée, Céramystic voyagera de la petite communauté de Mystic, dans la région de Brome-Missisquoi, jusqu’au hameau de Way’s Mills, où le Centre d’arts Rozynski accueillera cet événement l’été prochain.

La directrice générale du Centre d’arts Rozynski, Aude Gendreau-Turmel, se réjouit du fait que l’institution qu’elle dirige reprendra le flambeau de cette expo-vente à ciel ouvert. «Je suis allée à l’événement l’été dernier et j’ai eu l’occasion de rencontrer l’instigateur de Céramystic, Jacques Marsot. Je l’ai ensuite rappelé cet automne pour lui parler de nos ambitions d’accueillir l’événement, car il ne cachait pas qu’il voulait prendre sa retraite et vendre sa maison, où se tenait l’événement. Comme il s’agit d’une belle visibilité pour tous les céramistes, on voulait se porter garant de ce rendez-vous.»

Céramystic ne sera pas présenté en terrain inconnu l’an prochain. En effet, son fondateur connaît certains céramistes du conseil d’administration de l’organisme culturel. Mieux encore, il a fréquenté le centre de l’époque des Rozynski, dans les années 1970. «Il connaît bien l’endroit et son histoire», souligne Mme Gendreau-Turmel.

L’événement sera présenté du 21 juin au 2 juillet prochain. «Ça viendra bonifier notre calendrier déjà chargé. Il s’agit d’une activité complètement différente, qui offrira une vitrine aux artistes. Ça viendra faire changement de la formation qu’on offrait», explique la directrice générale.

Céramystic est en fait une expo-vente à ciel ouvert durant laquelle on présente des objets de céramique autant fonctionnels et utilitaires qu’artistiques. «Il y aura des aires de repos et les gens pourront pique-niquer sur place. On passera un après-midi champêtre à la campagne. Ce sera très festif», promet la nouvelle organisatrice.

Pour l’an 1 du déménagement, on promet de garder sensiblement la même formule que par le passé. On souhaite bonifier la programmation dans un futur rapproché.

Poster un Commentaire

avatar