La cloche sonne à nouveau pour l’école Vacances Arts nature à Coaticook

Vincent Cliche vcliche@leprogres.net

La cloche sonne à nouveau pour l’école Vacances Arts nature à Coaticook
Les élèves de l'école Vacances Arts natures sont attentifs aux propos de l'enseignante Madeleine Bousquet, qui leur montre les bases de la peinture japonaise. (Photo : (Photo Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche))

COATICOOK. Après une pause de deux années, l’école Vacances Arts nature reprend du service au Collège Rivier de Coaticook. À voir les classes bondées, les artistes avaient certainement hâte au retour derrière leur pupitre.

Codirecteurs de cette institution, Paul Doyon et France Gionet arborent un large sourire en se promenant dans les corridors de l’école. « On est vraiment heureux du succès de cette année, confient-ils. Tout s’est fait un peu à la dernière minute et on a hésité longtemps avant de relancer la machine. On a attendu en février pour communiquer avec les professeurs pour bâtir la programmation. »

Résultat: plus de 225 inscriptions et 33 cours offerts dans une programmation condensée sur 17 jours, laquelle se termine dimanche (7 août). Les ateliers demeurent variés, allant de la peinture à la sculpture, en passant par le dessin, le pastel, l’encre de Chine et la gravure. « On a même inséré un cours de fabrication de chaussures à l’horaire, confie Mme Gionet. Oui, ça sort de l’ordinaire. Le prof [Benoit Roy] est arrivé avec ses ballots de cuir de plusieurs couleurs différentes, ses patrons et ses outils. Les élèves ont pu choisir parmi trois modèles de chaussures. Ils sont partis du début, à mesurer le pied, jusqu’à repartir avec leur paire de souliers. »

DES ÉLÈVES COMBLÉS

Jean-François Quirion n’en est pas à ses premières armes à l’école Vacances Arts nature. « Pour moi, c’est le plaisir de créer et de faire de belles rencontres. On peut poursuivre une passion pour les arts dans un contexte de plaisir et de vacances », raconte-t-il.

Le Comptonois a suivi un cours en compagnie de sa mère. « Ce que j’aime, c’est que c’est à la portée de tous, explique Lise Jutras. Les professeurs s’adaptent. Le matériel est incroyable. Tout est à notre disposition pour développer plusieurs techniques. »

L’enseignante Madeleine Bousquet prodigue des cours depuis presque les débuts de l’école. « J’aime guider les gens pour qu’ils puissent mettre leur peur de s’exprimer de côté. Je les amène à créer à partir de leur énergie. Et il faut se le dire, l’endroit, ici, est magique. Il est propice à la création. »

L’école Vacances Arts nature reviendra l’été prochain pour une dixième année. Les fondateurs espèrent marquer un grand coup en invitant tous les professeurs qui y ont offert des cours.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires