Jean-Louis Delhaye présente « Fusion libre » au Musée Beaulne de Coaticook

Vincent Cliche vcliche@leprogres.net

Jean-Louis Delhaye présente « Fusion libre » au Musée Beaulne de Coaticook
Les œuvres de Jean-Louis Delhaye sont en exposition au Musée Beaulne de Coaticook. (Photo : gracieuseté)

COATICOOK. Le photographe Jean-Louis Delhaye exposera ses plus beaux clichés du côté du Musée Beaulne, à compter du 29 janvier, lors de l’exposition « Fusion libre ».

L’événement regroupe une quarantaine de tableaux de sa collection du même nom. Celle-ci est imprimée au moyen d’encres pigmentaires suivant le procédé d’impression giclée, lui donnant ainsi le grade « Archives » apprécié des musées et des centres d’exposition pour sa grande résistance à la dégradation des couleurs sous l’effet des rayons ultra-violets, au fil tu temps. 

Le travail de M. Delhaye s’articule sur plusieurs axes simultanément, soit le portrait, le paysage, les mondes imaginaires et les contes fantastiques. Les techniques vont de l’exposition multiple à l’imagerie composite dans le cadre de concepts créatifs « fine art ». Au confluent du reportage et de l’illustration, il poursuit sa création dans l’univers de l’imagerie composite qui reste un domaine très galvaudé par le quasi-monopole du programme Photoshop. 

L’artiste est photographe autodidacte et passionné par l’image depuis l’ère de la photo argentique. Il s’est consacré au reportage photo depuis le début des années 1980 en couvrant de nombreux sujets à caractère documentaire et sociologique, depuis l’Europe jusqu’en Asie du Sud comme membre permanent de l’agence Aruna à Paris, avant de s’établir au Québec où il poursuit son activité de photographe auteur en portrait d’art et imagerie « fine art ».  

L’exposition « Fusion libre » est présentée jusqu’au 5 mars prochain.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires