«Ça confirme que ce métier est fait pour moi», lance la gagnante de Star Académie, Krystel Mongeau

Vincent Cliche vcliche@leprogres.net

«Ça confirme que ce métier est fait pour moi», lance la gagnante de Star Académie, Krystel Mongeau
Krystel Mongeau a été sacrée grande gagnante de la cuvée 2022 de Star Académie. (Photo : gracieuseté - TVA Publications - Éric Myre)

TÉLÉVISION. Magistral! Voilà comment on pourrait décrire le parcours de Krystel Mongeau cette saison à Star Académie, de son audition ultime au début de l’année jusqu’à son couronnement à titre de grande gagnante de cette cuvée, lors du dernier Variété diffusé dimanche (24 avril).

« Je flotte encore sur un nuage. Je ne sais pas quand il va partir, mais je compte en profiter au maximum », image la chanteuse originaire de Saint-Malo au lendemain de sa victoire.

Lors de ses trois mises en danger survenues cette saison, Krystel avait obtenu l’appui du corps professoral. Pour emporter cette ultime étape, le public devait se ranger derrière elle. Or, celui-ci a toujours préféré l’autre finaliste tout au long de cette saison, le jeune artiste de 16 ans originaire des Îles-de-la-Madeleine, Éloi Cummings. Avant que la directrice de l’Académie ne la proclame grande gagnante, Krystel disait être sereine, peu importe le résultat. « Je me disais que je m’étais tout de même rendue en finale. À ce dernier show, je ne voulais pas penser au dénouement. Je voulais simplement profiter du moment. Finalement, les gens se sont rassemblés et ont voté pour moi. C’est assez incroyable. Je n’arrive pas encore à croire ce qui m’arrive. Une chose est certaine, ce vote du public vient confirmer que ce métier-là est fait pour moi. »

« C’est maintenant clair et net. C’est ce que je veux faire de ma vie », ajoute-t-elle. 

DES NUMÉROS MARQUANTS

Les numéros du dernier Variété de Star Académie ont été des plus marquants pour Krystel, à commencer par sa performance solo au son de « Je n’suis qu’une chanson », un classique popularisé par Ginette Reno. « Quand Gregory [Charles] me l’a proposé, je la connaissais, bien évidemment, mais je me suis attardée au texte. Ça décrit tellement bien mon parcours. En fait, j’ai choisi cette chanson pour le texte et non pour ses envolées vocales. »

La carte blanche offerte aux deux finalistes a également été parmi les faits saillants de ce dernier rendez-vous dominical. « Je me suis découvert un p’tit côté directrice artistique, avoue-t-elle. Ça m’a vraiment allumée et interpellée. Ensemble, on a créé un univers unique pour chacun d’entre nous, mais qui nous ressemble aussi tellement. J’ai pu interpréter une chanson que je chantais avec ma mère, une autre qui décrit tellement mon adolescence et on a fini avec « Don’t Stop Me Now », sur laquelle je danse à tout coup avec ma fille dans le salon. C’était parfait comme numéro. »

UNE DEUXIÈME FEMME À REMPORTER LE GRAND PRIX

Mine de rien, Krystel Mongeau n’est que la deuxième femme à remporter les grands honneurs de Star Académie. Elle succède ainsi à Stéphanie Lapointe, qui, en 2004, avait été la première. « Honnêtement, on parle que j’ai gagné de nombreux prix [elle est repartie du Manoir Maplewood avec des bourses totalisant 135 000 $, un véhicule Toyota Corolla Cross de l’année et un voyage aller-retour n’importe où au Québec en jet privé]. Mais, l’une de mes victoires personnelles est de savoir que je suis une femme, une maman qui a décidé de se choisir et qui poursuit maintenant son rêve. C’est assez incroyable. »

UNE ANNÉE REMPLIE

Les prochains mois s’annoncent fort remplis pour la grande gagnante de Star Académie. D’abord, elle planchera sur l’élaboration d’un premier album. « J’adore le country, alors il est fort probable que cet album abordera ce style. J’aime tout ce qui touche à Carrie Underwood. Je trouve qu’il n’y a pas d’équivalent ici, au Québec, en français. Ce serait une belle niche à aller occuper », croit-elle.

Il y aussi la tournée en compagnie de l’autre finaliste, Éloi Cummings, prévue au printemps 2023. « J’ai vraiment hâte de voir où ça nous mènera. Le numéro qu’on a concocté ensemble a donné un avant-goût de ce qu’on souhaite présenter. J’ai eu la chance de jammer à plusieurs reprises avec Éloi, alors je sais qu’on a de nombreux points en commun, sur nos styles musicaux, sur les références de nos parents. Il y a de beaux liens à tisser dans ce show-là. »

Mais ce dont Krystel a le plus hâte se passera dans un avenir assez rapproché. « Je veux prendre du temps avec ma fille. Ça fait trois mois que je ne l’ai pas vue. Elle a beaucoup changé. J’ai hâte de voir ses progrès, son évolution. C’est vraiment ce qui m’importe pour le moment », conclut la jeune maman.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires