Artiste en résidence: Isabelle Grondin de retour à Coaticook pour terminer ce qu’elle a entrepris

Par Vincent Cliche
Artiste en résidence: Isabelle Grondin de retour à Coaticook pour terminer ce qu’elle a entrepris
Isabelle Grondin effectue un retour à Coaticook alors qu'elle participe pour une deuxième fois au programme «Artiste en résidence». (Photo : Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

COATICOOK. En 2020, le séjour d’Isabelle Grondin à Coaticook, dans le cadre du programme Artiste en résidence, s’était abruptement terminé en raison de la pandémie. Deux ans plus tard, elle est de retour dans le studio du troisième étage de la Bibliothèque Françoise-Maurice, question de poursuivre le travail entamé.

«Lors de mon premier passage, je suis tombée en amour avec la région, confie l’artiste originaire de Saint-Antoine-sur-Richelieu, une petite localité située en Montérégie. J’avais alors toute sorte de projets de médiation culturelle, mais, malheureusement, je n’ai pas eu la chance de les faire. J’aurais aimé aussi aller à la rencontre des gens, mais ça non plus je n’ai pas pu le faire.»

Voilà les raisons pour lesquelles Isabelle Grondin effectue son retour au sein du programme Artiste en résidence. «Je serai à Coaticook jusqu’en mai prochain, alors j’aurai assez de temps pour réaliser tout ce que je souhaite. Ce que j’aimerais mettre en place, ce sont des ateliers pour les enfants», raconte celle qui a évolué pendant près de 20 ans dans l’univers des centres de la petite enfance.

«Je peux aussi inviter la population à réaliser des fresques ou bien des tableaux collectifs. Je vais me rendre disponible selon les besoins de la communauté», ajoute Mme Grondin, qui compte travailler en collaboration avec les organismes Coatic’Art et la Bibliothèque Françoise-Maurice.

À la base, l’artiste possède une maîtrise en sculpture. Toutefois, depuis plusieurs années, elle s’adonne à la peinture, notamment avec l’utilisation de bâtons à l’huile ainsi que de l’acrylique. Elle a également obtenu une bourse de perfectionnement pour apprendre les rudiments de certaines techniques anciennes reliées à ce médium.

Ce parcours, dit-elle, l’a fait cheminer en tant qu’artiste. «Et c’est exactement ce que je viens aussi rechercher à Coaticook. Ici, je suis complètement dédiée à mon art. Non seulement cela me permet de produire, mais ça me permet aussi d’approfondir mes connaissances. Je veux affiner mes façons de faire. L’art, c’est un peu comme la pratique du sport, plus on en fait, meilleur on devient. Il s’agit d’une véritable discipline.

Bien évidemment, l’artiste devra remettre une œuvre, en guise de cadeau, à la Municipalité à la fin de sa résidence. «Je vais leur offrir le choix parmi certaines des œuvres que j’aurai produites lors de mon séjour», confie celle qui terminait justement une série de portraits.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires