Les Chevaliers de Colomb de Coaticook célèbrent leur 100e anniversaire 

Vincent -Cliche vcliche@leprogres.net

Les Chevaliers de Colomb de Coaticook célèbrent leur 100e anniversaire 
Les membres des Chevaliers de Colomb de Coaticook, dont Mario Bernier, sont fébriles à l'idée de célébrer le 100e anniversaire de l'organisme. (Photo : archives Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

COATICOOK. Les Chevaliers de Colomb de Coaticook célébreront leur 100e anniversaire à l’occasion d’un souper à la salle L’Épervier, ce samedi (5 novembre). L’occasion est parfaite de revoir l’impact de cet organisme sur la communauté au fil du temps. On s’entretient avec le spécialiste en histoire et membre des Chevaliers, Roch Létourneau.

Officiellement, le regroupement a été entériné le 2 mars 1920. Les festivités autour du 100e anniversaire devaient originalement se tenir en 2020, mais la pandémie a forcé les organisateurs à reporter l’événement à maintes reprises. 

« Je crois que l’élément le plus important à retenir des Chevaliers, c’est tout le bien-être qu’ils ont apporté à leur communauté. Ils sont à l’origine de plusieurs activités de financement, dont les paniers de Noël et la guignolée », explique M. Létourneau.

Durant la Deuxième Guerre mondiale, l’organisme a participé au plan de rationnement de l’époque, les citoyens devant se procurer des coupons devaient alors se tourner vers les Chevaliers. « Il y a eu aussi un mouvement auprès du gouvernement fédéral afin de participer aux efforts de guerre avec la cueillette de fonds pour la frégate Coaticook », note-t-il.

La décennie 1950 a été remplie de faits marquants pour les Chevaliers. « Une année sainte a été décrétée par le Vatican en 1950. Les membres se sont impliqués à en faire la promotion et, avec la collaboration du maire de l’époque, Raoul Laurence, on a érigé la fameuse croix qu’on peut aujourd’hui voir au Parc de la gorge. À nos yeux, il s’agit d’un bien historique et culturel. »

Les Colombiens sont aussi partie prenante de la création de l’hôpital de Coaticook. « À l’époque, le premier ministre Maurice Duplessis avait imposé qu’une communauté religieuse soit liée au futur hôpital. Lorsque les bénévoles en ont convaincu une de déménager de Sherbrooke vers Coaticook, il a été obligé d’acquiescer à la demande du milieu. C’est un beau pan de notre histoire, qui a été mené de front par Hubert Rousseau, l’un de nos membres. »

Comment oublier le téléthon Transvision, lequel a eu lieu en 1976 à la salle du conseil de ville de Coaticook. Les Chevaliers y avaient participé et avaient amassé quelque 50 000 $, une somme colossale à l’époque, pour les Troubadours de la vie et le transport adapté. 

Les fameux soupers aux steaks ont aussi mobilisé la communauté depuis le temps. L’activité-bénéfice a recueilli plus de 200 000 $ depuis sa création. Notons aussi les tournois familiaux de balle donnée. « À la première édition, il n’y avait que trois familles qui y participaient. Aujourd’hui, elles sont 43 à y être inscrites », lance avec fierté Roch Létourneau.

Tous ces détails et encore plus d’histoires se retrouveront à l’intérieur du cahier souvenir, lequel sera distribué aux convives lors de l’événement du 100e anniversaire du 5 novembre. Celui-ci débutera à 18 h. Il sera précédé d’une messe en compagnie de Mgr Luc Cyr à l’église Saint-Edmond, à 16 h. Les billets pour le repas sont en vente au coût de 40 $ auprès de Jean-René Scalabrini.  

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires