Cliniques d’impôts pour personnes à faibles revenus: un grand succès qui démontre autant de besoins, selon le CAB de la MRC de Coaticook 

Vincent Cliche vcliche@leprogres.net

Cliniques d’impôts pour personnes à faibles revenus: un grand succès qui démontre autant de besoins, selon le CAB de la MRC de Coaticook 
Les cliniques d'impôts du Centre d'action bénévole de la MRC de Coaticook ont connu un vif succès ce printemps. (Photo : (Photo gracieuseté))

SOCIÉTÉ. Au cours des mois de mars et d’avril derniers, les bénévoles s’occupant des cliniques d’impôts pour personnes à faibles revenus ont travaillé 422 heures pour remplir 738 déclarations.

Le Centre d’action bénévole de la MRC de Coaticook, qui supervise ces activités, a dévoilé quelques statistiques pour démontrer l’importance de ce service. On a observé une hausse de 12 % par rapport à l’année précédente, ce qui veut dire un retour à la quantité de rapports réalisés avant la pandémie. 

« Les téléphones du CAB ont commencé à sonner dès le début de février. Nous avons même dû ajouter des bénévoles pour répondre aux appels à certaines périodes tellement nous en recevions », souligne la responsable des cliniques d’impôts, Sabrina Rhéaume. Il est à noter que le service était offert sans contact, via une inscription téléphonique.

« De nombreuses personnes ne sont pas capables, pour diverses raisons, d’achever leur rapport d’impôts. Or, si elles ne le produisent pas, elles n’auront pas accès à des crédits d’impôt remboursables ou à certaines prestations gouvernementales, ce qui serait très dommageable pour elles alors qu’elles n’ont déjà presque pas de revenus. Notre service est donc indispensable », affirme Mme Rhéaume.

Des personnes en situation de handicap ont aussi été sensibilisées aux crédits d’impôts et programmes qui leur sont destinés. L’an dernier, les bénévoles avaient remarqué un certain manque de connaissances face à cet aspect. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires