Un Coaticookois reconnu coupable de cruauté envers des animaux

Un Coaticookois reconnu coupable de cruauté envers des animaux

Ozzie, un chien de race Cane corso, a été retrouvé en bien piteux état.

Crédit photo : Photo gracieuseté – SPA de l'Estrie

JUGEMENT. Au terme de son procès qui s’est conclu lundi (14 mai) au palais de justice de Sherbrooke, le Coaticookois Stéphane Houle a été reconnu coupable de cruauté envers les animaux.

Rappelons qu’il avait nié les faits qui lui étaient reprochés. Entre le 15 novembre 2016 et le 27 avril 2017, ce citoyen a volontairement omis de fournir à ses trois animaux les aliments, l’eau, l’abri ainsi que les soins convenables et suffisants, en plus de volontairement causer à ceux-ci une douleur, une souffrance et une blessure sans nécessité.

La Société protectrice des animaux (SPA) de l’Estrie salue le verdict de culpabilité. Lorsque l’animal a été découvert, il a été amené en urgence chez un vétérinaire. «Il avait tout simplement la peau sur les os, carrément squelettique, note la porte-parole de la SPA de l’Estrie, Geneviève Cloutier. L’animal était faible, déshydraté et visiblement sous-alimenté. Il ne pesait que 16 kilos alors qu’il aurait dû en peser tout près de 45 [kilos].»

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Un Coaticookois reconnu coupable de cruauté envers des animaux"

avatar
Stephane Houle
Invité
Stephane Houle
Bonjour, Je voudrais demander une modification à votre article. Pourriez-vous être précis sur lequel Stéphane Houle? Il y en a plus d’un qui vit dans la ville de Coaticook. Je m’appelle Stéphane Houle: j’ai 37 ans et j’ai une très bonne vie avec mon garçon, mon fiancé et nos 2 chiens … à Coaticook. Je ne suis pas impliqué dans cette affaire, mais il me semble que c’est comme ça. Puisque votre article ne spécifie pas ma famille et que j’ai eu des problèmes dans la ville à défendre mon nom … nous avions aussi des problèmes avec les gens… Read more »