Coaticook en voie de retrouver une équipe de hockey senior

Coaticook en voie de retrouver une équipe de hockey senior

Une nouvelle équipe senior pourrait voir le jour à Coaticook. Si tout va bien, elle pourrait débuter ses activités l'automne prochain au sein de la Ligue de hockey régionale.

Crédit photo : (Photo archives Le Progrès de Coaticook - Vincent Cotnoir)

LIGUE. Bonne nouvelle pour les amateurs de hockey de la région. Coaticook pourrait devenir la sixième concession de la Ligue de hockey régionale, un circuit de niveau senior B.

L’idée de faire revivre le Dynamik [ancienne formation de la Ligue de hockey senior des Cantons-de-l’Est, qui a cessé ses activités à l’hiver 2015] est le fruit d’un projet de deux étudiants de la région, Alexandre Boucher et Alexandre Laprise. Dans leurs démarches, les universitaires en administration et marketing ainsi qu’en gestion d’événements sportifs ont vite fait appel à Louis-George Perron, un vétéran de la scène du hockey senior dans la région. «J’ai été le premier surpris par cette demande, raconte le principal intéressé. Je me suis renseigné sur cette ligue d’abord, puis je leur ai donné mon accord à la participation au projet. Des démarches ont d’ailleurs été faites auprès de la Ville [de Coaticook].»

Des circonstances gagnantes

Aux dires de M. Perron, les circonstances entourant un éventuel retour du Dynamik sont plus que favorables, elles sont gagnantes. «Lorsqu’on a mis sur la table l’idée d’une équipe senior il y a une dizaine d’années, on avait une formation junior AAA. On pouvait alors puiser beaucoup de nos joueurs, qui étaient de la place, pour former nos alignements. Au fil du temps, on a perdu nos Frontaliers. Il fallait alors chercher des joueurs de l’extérieur. On allait les chercher jusqu’à Montréal et, souvent, à gros prix. Malheureusement, une équipe paquetée de gars d’en-dehors, ça n’attire pas trop les foules. On se retrouvait avec un aréna parfois vide.»

Cette fois-ci, ce sera différent, promet Louis-George Perron. «Dans le niveau proposé [senior B – 20 ans et plus], on a déjà un bon bassin de joueurs et plusieurs d’entre eux se sont montré intéressés à joindre notre formation. Côté budget, ça va nous coûter tout près de la moitié moins cher que ce que coûtait le Dynamik lors de ses dernières années.»

Quant au modèle préféré pour la concession, on parle d’un organisme à but non lucratif, lequel serait géré par un conseil d’administration. «On a essayé le modèle d’un propriétaire par le passé et on n’a pas connu trop de succès. Certains n’avaient en tête que le profit et à la moindre difficulté, il pliait bagage.»

Plus que du hockey

La nouvelle mouture du Dynamik, ce sera plus que du hockey, assurent les promoteurs. «On veut que les vendredis soirs, la communauté se donne rendez-vous à l’aréna. On veut créer un événement autour de chaque rencontre, avoir des thématiques. Ce que les deux Alex ont créé comme plan, c’est vraiment extraordinaire», assure Louis-George Perron.

Ces rendez-vous de hockey manquaient aux gens de Coaticook. Lors du dernier Tournoi intermédiaire, la rumeur du retour du Dynamik circulait dans les vestiaires. «Les gens veulent leur équipe. Ce sentiment, il est encore plus grand que je ne l’aurais cru», estime M. Perron.

Dans leurs actions, le Dynamik 2.0 souhaite également s’associer avec l’Association de hockey mineur de Coaticook. «On souhaite avoir le même nom que les équipes du hockey mineur. Ça développerait un fort sentiment d’appartenance chez nos jeunes et pour notre public. On veut adopter le même modèle que Lac-Mégantic et Magog, jusqu’à un certain point.»

Responsable des dossiers reliés aux sports ainsi qu’aux loisirs à la Ville de Coaticook, Guylaine Blouin voit d’un bon œil ce projet. «Je ne peux m’avancer sur l’appui que pourrait amener la Municipalité, car le projet n’a pas été présenté aux élus. Mais, à titre de citoyenne, je dois avouer que le retour du hockey senior m’apparaît très intéressant.»