Circuit urbain d’Actibus: l’organisme souhaite son renouvellement

Circuit urbain d’Actibus: l’organisme souhaite son renouvellement

Le circuit urbain est en place depuis juin dernier.

Crédit photo : (Photo archives ICIMédias - Vincent Cliche)

TRANSPORT. Heureux des résultats de la phase test de son projet-pilote, l’organisme Actibus prônera le renouvellement de son circuit de transport en commun urbain à Coaticook. 

L’initiative avait été lancée en juin dernier. Lors de ce premier mois, les usagers ont pu découvrir ce service gratuitement. Au total, 600 transports ont été effectués pendant cette période. «Pour nous, c’est beaucoup. Les gens étaient curieux de connaître notre système. On prend ça comme une belle réussite», avance la directrice générale d’Actibus, Jocelyne Gagnon.

Depuis l’instauration de la tarification [2 $ par usager] en juillet, on a enregistré plus ou moins 1000 transports. Ces chiffres sont jugés encourageants par les administrateurs de l’organisme, qui livreront un plaidoyer en faveur du renouvellement du service auprès des élus de la MRC de Coaticook. Notons qu’Actibus se retrouve depuis quelque temps sous la gouverne de la MRC, qui gère tout ce qui touche aux dossiers de transport collectif, urbain et adapté.

«C’est sûr que ces chiffres auraient pu être un peu plus hauts, mais, il ne faut pas oublier qu’une grande partie du projet-pilote se déroulait en plein été. C’était un peu plus difficile de changer les habitudes des gens en saison estivale», fait savoir Mme Gagnon.

Membre du comité de travail du circuit urbain à la MRC de Coaticook, le maire de Barnston-Ouest, Johnny Piszar, recommandera également que le projet soit renouvelé. «Je veux qu’on poursuive cette initiative pour au moins un an. L’hiver s’en vient et peut-être que les usagers seront plus enclins à utiliser le service de transport en commun mis sur place. J’espère que ça fonctionnera un peu mieux que cet été.»

Améliorations à prévoir

Si le projet est renouvelé, Actibus promet d’y apporter quelques modifications. Des arrêts plus près du centre-ville de Coaticook et un horaire mieux adapté aux besoins des utilisateurs pourraient être adoptés. «On a aussi eu des demandes à ce qu’il y ait un arrêt en face de l’hôpital, explique la directrice générale d’Actibus. Le plus près, c’était celui de la rue Court. Les gens ne voulaient pas nécessairement monter le restant de la côte pour se rendre à l’hôpital. Ce sera à revoir.»

Des bancs pourraient aussi être ajoutés à certains arrêts. En ce sens, des partenariats avec les municipalités pourraient être conclus.

«Bref, il y a place à l’amélioration et on est prêt à s’adapter», rajoute Jocelyne Gagnon.

 «Notre comité souhaite que ça fonctionne. Je crois au projet, alors donnons-nous les outils pour qu’il fonctionne», conclut la directrice générale.