La Bibliothèque Françoise-Maurice de Coaticook travaille à rajeunir son image

La Bibliothèque Françoise-Maurice de Coaticook travaille à rajeunir son image

Le directeur général de la Bibliothèque Françoise-Maurice, Patrick Falardeau, croit qu'il est important d'animer cet endroit.

Crédit photo : (Photo Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

LIVRES. Pour bien des années encore, la bibliothèque demeurera l’établissement par excellence où on pourra s’informer et emprunter toute sorte de documents. Cependant, l’établissement se doit d’évoluer avec le temps, comme le raconte le directeur général de la maison de livres coaticookoise, Patrick Falardeau.

«Si on veut demeurer un endroit branché et, surtout, fréquenté, il faut offrir une programmation autour de tout ce qui touche le monde du livre, soutient celui qui est en place depuis une bonne dizaine d’années et qui a déjà vu bon nombre de changements, dont l’arrivée des livres numériques et l’informatisation de certains postes de travail. Il faut que non seulement les gens viennent emprunter des livres, mais on doit créer des rendez-vous, des occasions pour discuter autour de différentes thématiques. Le temps où on ne pouvait plus parler à la bibliothèque, c’est quasi révolu.»

Cette rhétorique, M. Falardeau souhaite l’implanter le plus rapidement possible. L’an dernier, la Bibliothèque Françoise-Maurice a été un peu moins visitée qu’en 2016. On a compté 55 254 entrées alors que le nombre de visites était de 61 524 l’année précédente.

Tout près de 33 000 emprunts de livres ont été faits en 2017, alors que cette donnée dépassait les 34 000 en 2016. Les livres numériques ont été téléchargés à 592 reprises l’an dernier, une statistique qui devrait continuer de grimper au fil du temps, croit le directeur général de l’endroit.

Fait intéressant, le nombre d’abonnés demeure toujours stable. Ils sont 1767 à franchir les portes de la maison de livres.

Certaines données expliquent également cette légère baisse de régime à la bibliothèque municipale de Coaticook. «On a reçu du budget du Plan du livre [du gouvernement du Québec] en 2016, ce qui nous a permis d’organiser plein de rencontres, qui ont été très populaires, reconnaît Patrick Falardeau. Celui-ci n’avait pas été renouvelé pour 2017, alors ça nous a fait un peu mal.»

Partenariats pour la communauté

28La Bibliothèque Françoise-Maurice crée également de nouveaux partenaires afin d’agrandir sa présence au sein de la communauté. Grâce au Fonds Tillotson ainsi qu’au programme Nouveaux horizons pour les aînés du gouvernement fédéral, un service de biblio mobile a été créé. «On amène une certaine sélection de livres dans les résidences de personnes âgées. Ce sont des gens qui n’avaient plus renouvelé leur abonnement pour diverses raisons. Et là, on les accroche de nouveau.»

À l’autre spectre de l’âge, la bibliothèque de Coaticook prendra le flambeau de la Table de concertation 0-5 ans afin de présenter les Contes de la fontaine, une activité extérieure présentée en saison estivale au parc Chartier. «Il est important d’aller chercher les petits pour les initier le plus tôt possible à la lecture ainsi qu’à l’écriture», mentionne M. Falardeau.

Ce dernier raconte également qu’une entente avec le Pavillon des arts et de la culture de Coaticook pourrait être signée afin d’amener de grands noms du monde littéraire en visite dans la Vallée, comme ce fut le cas lors de la visite de Bryan Perro, il y a quelques années. Des discussions sont en cours.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar