La bibliothèque de Compton fête ses 20 ans

La bibliothèque de Compton fête ses 20 ans

Le conseiller municipal de Compton, Benoit Bouthillette, la responsable des loisirs, de la culture et de la vie communautaire à Compton, Sonia Quirion, ainsi que la préposée et animatrice de la bibliothèque de Compton, Jordane Masson, célèbrent le 20e anniversaire de la maison de livres de la municipalité.

Crédit photo : Photo Le Progrès de Coaticook – Vincent Cliche

COMPTON. Pierre angulaire de la nouvelle politique culturelle de la municipalité, la bibliothèque de Compton célèbre son 20e anniversaire.

On a profité des festivités entourant cet anniversaire, lesquelles ont eu lieu le 1er décembre dernier, afin de rebaptiser la maison de livres comptonoise au nom d’Estelle-Bureau, l’une des fondatrices et grande bénévole de la municipalité.

«Notre bibliothèque, c’est une belle histoire de partenariats, indique la responsable des loisirs, de la culture et de la vie communautaire à Compton, Sonia Quirion. On veut que ça se poursuive.»

Rappelons que la bibliothèque est devenue un organisme municipal en 2012 et qu’on y a ajouté un volet scolaire l’an dernier. C’est également à ce moment qu’elle est déménagée du premier étage du pavillon Notre-Dame-des-Prés pour occuper l’entièreté du sous-sol de ce même endroit.

«On veut lui donner un mandat encore plus important, rappelle le conseiller municipal responsable des dossiers entourant la culture, Benoit Bouthillette. On veut que notre bibliothèque devienne le point central de la vie culturelle. On veut en faire un lieu de rencontre dynamique où il se passe de nombreuses activités.»

Voilà pourquoi le lieu est la pierre angulaire de la nouvelle politique culturelle. «Les bibliothèques ne sont plus les lieux qu’ils étaient alors qu’il fallait garder le silence. Ce sont des endroits voués aux échanges», poursuit M. Bouthillette.

Des animations ainsi qu’une programmation bonifiée ont été adoptées au cours des derniers jours. «Ça confirme aux citoyens nos efforts soutenus pour trouver des activités qui leur parleront, qui leur donneront le goût de se rassembler», indique le conseiller municipal.

La nouvelle politique culturelle fait aussi place à l’agroalimentaire. «Compton est un lieu de cultures au pluriel. Ce sera un défi d’intégrer ce genre d’activités, mais on voulait intégrer ce volet qui, à nos yeux, était important à notre développement», souligne Sonia Quirion.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar