Saint-Herménégilde: deux conseillers souhaitent devenir maire

Par Vincent Cliche
Saint-Herménégilde: deux conseillers souhaitent devenir maire
Réal Crête et Steve Lanciaux sont les deux candidats à la mairie de Saint-Herménégilde. (Photo : gracieuseté)

SAINT-HERMÉNÉGILDE. Avec le retrait du maire sortant Gérard Duteau, il ne reste plus que deux candidats dans la course à la mairie de Saint-Herménégilde: les conseillers municipaux sortants Réal Crête et Steve Lanciaux.

Les citoyens de cette petite municipalité auront donc à choisir entre deux élus avec un bon bagage d’expériences derrière la cravate. D’un côté, Steve Lanciaux, conseiller municipal depuis maintenant quatre ans et natif de Saint-Herménégilde. De l’autre, Réal Crête, Mégilien de source, lui aussi, qui compte quatre mandats à titre de conseiller municipal.

«Quand j’ai décidé de vendre mon commerce [une station-service du côté de Coaticook], je suis revenu aux sources à la municipalité dans laquelle j’ai grandi, explique M. Lanciaux, qui a été également président de l’Association de hockey mineur de Coaticook durant une dizaine d’années. C’est là que j’ai décidé de m’impliquer au niveau municipal. Je voulais amener de nouvelles idées et je pense bien avoir réussi. J’ai d’ailleurs renouvelé notre politique familiale, en plus de baigner dans bien d’autres dossiers.»

M. Crête dit être impliqué au sein de sa communauté depuis l’âge de 12 ans. Les études et le travail l’ont d’abord amené à Sherbrooke et dans la région de Montréal, pour ensuite revenir à Saint-Herménégilde, où il a œuvré dans les ressources humaines de l’entreprise Niedner, à Coaticook. «J’ai pris ma retraite il y a deux ans et j’aide depuis ce temps ma conjointe qui est à la tête du petit dépanneur du village, raconte-t-il. Sur la scène municipale, j’ai toujours levé la main pour représenter mon milieu et je suis sur le conseil de la Régie des déchets depuis huit ans.»

Les deux adversaires s’entendent tous pour dire que l’un des dossiers prioritaires de la municipalité est celui des chemins. «Ça demeure le même depuis les 16 années que je suis là, mais il faut bien continuer à les entretenir», explique M. Crête. «Il y a toujours place à l’amélioration et il faut prendre les devants dans ce dossier», répond quant à lui, M. Lanciaux.

Parmi les autres dossiers sur la table des prétendants à la mairie, ceux de l’environnement et du tourisme. «L’environnement, c’est devenu un incontournable, souligne Steve Lanciaux. Il faut toutefois en faire des projets réalistes. Nous devons également attirer davantage de tourisme dans notre beau coin, notamment avec le mont Hereford.»

Attention, dit cependant son adversaire. «La montagne demeure un espace privé, géré par un organisme. Il faut trouver un équilibre entre la quiétude des citoyens et les activités touristiques», explique Réal Crête.

Les deux candidats ont également noté la création d’un parc en plein cœur du village pour bien accueillir les visiteurs.

Rappelons qu’un autre poste de conseiller municipal sera aussi en élection le 7 novembre prochain, soit le poste #5, qui opposera Suzanne Lefrançois à Lynwood Paulette.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Eric
Eric
1 année

Bonne chance monsieur crête.