Relais pour la vie de Coaticook: un nouveau président d’honneur et des objectifs ambitieux

Par Vincent Cliche
Relais pour la vie de Coaticook: un nouveau président d’honneur et des objectifs ambitieux
Les coprésidents d'honneur du Relais pour la vie 2018, Pierre Langevin et Jean-Pierre Lefebvre, entourent leur successeur, le docteur Richard Germain, ainsi que la vice-présidente de l'événement, Sylvie Caron.

CANCER. Les objectifs que se fixe le Relais pour la vie de Coaticook sont pour le moins ambitieux. On souhaite amasser 128 975 $ et faire inscrire 25 équipes. Dans l’atteinte de ce but, le comité organisateur pourra compter sur le docteur Richard Germain, qui agira à titre de président d’honneur de l’événement. Il prend donc le flambeau des coprésidents d’honneur de la dernière édition, les hommes d’affaires Jean-Pierre Lefebvre et Pierre Langevin. Ceux-ci sont d’ailleurs revenus sur leur expérience des plus enrichissantes. «Comme dans bien des étapes de la vie, on a voulu traverser ça à deux, explique M. Langevin, en décrivant son association avec son collègue. Je l’ai fait aussi parce que le cancer a frappé dans ma famille à quelques reprises.» «Je crois que nous l’avons fait aussi pour redonner à la société», poursuit M. Lefebvre. Et c’est ce qui motive également le nouveau président d’honneur du Relais pour la vie à donner un peu de son temps à l’organisation afin d’amasser des fonds pour la Société canadienne du cancer. «Il y a des gens qui me disent souvent, « on vous doit quelque chose », a raconté le docteur Germain, les larmes aux yeux, lors du lancement de l’événement, le 24 janvier dernier. Au contraire, c’est moi qui vous dois de quoi. Les gens d’ici m’ont aidé à faire un métier que j’aime pendant 42 ans.» Celui qui se retire peu à peu de la pratique a donc un peu plus de temps à offrir à la communauté et prend plaisir à s’impliquer. Il a même convaincu quelques-uns de ses collègues de la Clinique médicale de Coaticook de former une équipe et de participer au Relais pour la vie. C’est d’ailleurs ce type d’implication dont aura besoin l’organisation si elle désire atteindre ses objectifs. Pour son prochain rendez-vous, on souhaite amasser 128 975 $. La Caisse Desjardins des Verts-Sommets de l’Estrie a déjà contribué au succès de l’événement en offrant un don de 5000 $. «On l’atteindra avec différentes activités. J’ai vu de nombreux soupers-spaghetti, des lave-autos, des ventes de garage et même des gens qui ont vendu du sirop d’érable», énumère la vice-présidente du Relais pour la vie, Sylvie Caron. Des nouveautés sont à inscrire au rendez-vous du 8 juin prochain, au parc Laurence. «Le Tour des survivants sera différent et encore plus émotif», promet Mme Caron.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires