Québec solidaire propose de renforcer la souveraineté alimentaire dans Saint-François

Par Vincent Cliche
Québec solidaire propose de renforcer la souveraineté alimentaire dans Saint-François
Les candidats solidaires en Estrie, dont Mélissa Généreux (Saint-François), ont dévoilé leur plan pour la souveraineté alimentaire. (Photo : gracieuseté)

POLITIQUE. La candidate solidaire dans Saint-François, Mélissa Généreux, s’engage à faire de la souveraineté alimentaire de la région une priorité si elle est élue le 3 octobre prochain.

Mme Généreux en a fait l’annonce en compagnie de quatre autres candidats de la région estrienne, dimanche dernier (25 septembre).

Pour y arriver, ils proposent d’adopter une politique d’achat alimentaire incluant 70 % d’aliments locaux dans le secteur public de la région. «Dans la circonscription de Saint-François, il y a plusieurs institutions publiques qui pourraient être mises à contribution en ce qui concerne l’achat local. On peut penser aux établissements du CIUSSS de l’Estrie ou encore aux deux cégeps et à l’Université Bishop’s. En plus de soutenir les producteurs locaux, ce type de politique permet aussi de réduire les gaz à effet de serre en réduisant les distances pour le transport des aliments», souligne Mme Généreux.

Québec solidaire s’engage également à créer des fiducies foncières et à mettre en place une loi anti-spéculation pour empêcher les firmes d’investissement d’acquérir des terres agricoles.

La formation politique souhaite aussi offrir un soutien financier et technique aux producteurs agricoles pour les aider à atteindre la neutralité carbone et à diminuer l’utilisation de pesticides, en plus de vouloir rembourser leur certification biologique.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires