Projet « Aléa’illeurs pour s’inspirer »: les premiers apprentissages insérés dans un rapport

Le Progrès de Coaticook

Projet « Aléa’illeurs pour s’inspirer »: les premiers apprentissages insérés dans un rapport
La délégation de la MRC de Coaticook a participé à une mission en France. (Photo : (Photo gracieuseté - MRC de Coaticook))

ENVIRONNEMENT. Quelques semaines après son retour de mission en France dans le cadre du projet « Aléa’illeurs pour s’inspirer », la délégation de la MRC de Coaticook dépose un premier jet de son rapport.. 

Rappelons que du 7 au 15 mai dernier, une délégation multisectorielle de 12 personnes est partie outremer pour dénicher de nouvelles pratiques d’adaptation aux inondations en milieu rural. Celle-ci était composée de membres du personnel et d’élus de la MRC de Coaticook de même que de représentants de l’Union des producteurs agricoles (UPA) de l’Estrie, du Conseil de gouvernant de l’eau des bassins versants de la rivière Saint-François (COGESAF), du secteur universitaire et du ministère des Affaires municipales et de l’habitation (MAMH). 

Le rapport de mission propose un sommaire des principaux apprentissages identifiés par les membres de la délégation regroupés par thématiques, telles que la gouvernance, les finances, la législation, les interventions et la communication. Ceux-ci découlent des rencontres et des échanges réalisés avec les partenaires français et entre les membres de la délégation et reflètent ainsi la diversité des intérêts et des compétences de ces derniers. 

Au sein du rapport, des constats jugés prioritaires par les membres de la délégation ont été mis de l’avant et d’autres constats plus généraux ont été partagés, à la suite des échanges avec les intervenants français. L’automne prochain, la deuxième du rapport de mission sera davantage axée sur les recommandations et pistes d’actions pour la MRC de Coaticook et ses partenaires et plus largement le Québec. 

» Je tiens à remercier chacun des membres de la délégation ainsi que le CEPRI, partenaire français majeur, qui ont fait de cette mission un succès et qui ont permis de bâtir ensemble des liens durables. Maintenant, à nous de traduire ces apprentissages en initiatives structurantes pour notre territoire », mentionne Bernard Marion, préfet de la MRC de Coaticook et maire de Sainte-Ewdidge-de-Clifton. 

La première phase du rapport est accessible sur le site web de la MRC de Coaticook, dans la section « Eau et environnement ».

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires