Prévention de la noyade: la Brigade Splash fait un arrêt à Coaticook

Vincent Cliche vcliche@leprogres.net

Prévention de la noyade: la Brigade Splash fait un arrêt à Coaticook
Les jeunes du Camp de jour Kionata ont pu apprendre quelques techniques de sauvetage lors du passage de la Brigade Splash, à Coaticook, le 11 juillet dernier. (Photo : (Photo Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche))

COATICOOK. Peu importe à qui ils s’adressent, que ce soit aux sauveteurs ou encore aux jeunes des camps de jour, les intervenants de la Brigade Splash placent la prévention de la noyade au centre de leurs actions. 

De passage à Coaticook lundi (11 juillet), les brigadiers Mickaël Carrier et Victor Marquis ont sensibilisé les jeunes baigneurs ainsi que les préposés à la surveillance aux bonnes pratiques en milieu aquatique. « On se promène un peu partout au Québec, des piscines publiques, aux plages, en passant par les parcs aquatiques. On discute avant tout de sécurité avec les jeunes, les parents et les sauveteurs », expliquent-ils en parlant de cette initiative de la Société de sauvetage et de la Régie du bâtiment du Québec.

En matinée, ces deux sauveteurs ont proposé des entraînements et des ateliers de formation pour leurs pairs afin de perfectionner certaines de leurs habiletés.

Lorsqu’est venu le temps des jeunes participants du camp de jour, on a plutôt misé sur une forme ludique d’apprentissage. « On y est allé avec une activité un peu plus sportive, le lancer de la corde, raconte Mickaël. Le but, c’était de ramener la personne le plus rapidement possible aux abords de la piscine. C’est amusant pour les jeunes, qui embarquent dans tout ça. »

« C’est important parler de prévention, poursuit-il. Plusieurs de nos participants n’ont peut-être pas accès à des cours de natation. C’est une chance qu’ils ont. Et peut-être aura-t-on allumé une certaine passion chez eux pour qu’ils deviennent à leur tour sauveteurs. On a besoin de relève partout au Québec, surtout qu’il n’y a pas eu de cours lors des deux dernières années en raison de la pandémie. »  

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires