Présentation des candidats dans Saint-François: Claude Charron – Parti libéral du Québec

Vincent Cliche vcliche@leprogres.net

Présentation des candidats dans Saint-François: Claude Charron – Parti libéral du Québec
Claude Charron (Photo : (Photo gracieuseté))

L’équipe du Progrès de Coaticook vous invite à en apprendre davantage sur les candidats des cinq principaux partis qui se présentent dans Saint-François. Aujourd’hui, place à Claude Charron, du Parti libéral du Québec.

1)      Pour la grande région de Coaticook, quel est le dossier prioritaire sur lequel vous voulez travailler au lendemain de votre élection?

La question de la santé, avec en priorité l’ouverture prolongée des Urgences dans la région de Coaticook de 6h du matin à minuit. Le logement, la pauvreté. Sans négliger l’environnement.

2)      Sur un plan plus personnel, pourquoi seriez-vous la meilleure personne pour représenter les électeurs de Saint-François?

Mon expérience en politique. Mais surtout, mon implication sociale depuis près de 25 ans auprès de la communauté, je ne suis pas genre au spectacle mais j’accomplis le travail.

3)      Qu’est-ce qui a été le plus difficile pour vous durant cette campagne électorale?

Le recrutement de bénévoles d’expérience, je suis encore conseiller et président de l’arrondissement donc je dois répondre encore à plusieurs demandes.

4)      Qui est votre idole politique et pourquoi?

René Lévesque, pour son intégrité et son honnêteté.

5)      La région de Coaticook et tout le Québec traversent une crise du logement sans précédent, autant pour sa rareté, ses coûts à la hausse et une accessibilité restreinte à la propriété. Quel est votre plan pour relever ce défi et éviter que les régions soient négligées au profit des grandes villes?

La crise du logement est multi régional. Pour aider les régions, nous devons axer notre stratégie sur la redistribution équitable des richesses, la construction de 50 000 logements sociaux pour toutes les municipalités dans le besoin, petites ou grandes.

 Étant membre du groupe d’Urgence sur le logement de la ville de Sherbrooke et sur le CA de la FCM, je suis très conscient des enjeux sur tout le territoire Canadien. 

Mon plan: Aider les familles à mieux faire face aux conséquences de l’inflation en éliminant la taxe de bienvenue aux premiers acheteurs. La bonification du régime d’accès à la propriété (RAP) de 50 000 $ du montant admissible. Ensuite: Construire 50 000 logements en 10 ans. Instaurer le droit de préemption pour les municipalités. Moderniser l’accès logis pour étudiants. Établir une transparence de bail des propriétaires pour mieux contrôler les abus. Mais définitivement: le point à améliorer est la bureaucratie qui retardent les ententes Ottawa Québec, par exemple, le 2 ans et demi avant une entente pour le logement social.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires