Dominique Anglade courtise les anglophones à North Hatley

Par Dany Jacques
Dominique Anglade courtise les anglophones à North Hatley
Les candidats dans Saint-François et Orford, Claude Charron et Vicki-May Hamm, accompagnaient notamment la cheffe libéral Dominique Anglade lors de sa viste à North Hatley, vendredi après-midi. (Photo : (Photo Le Reflet du Lac - Dany Jacques))

POLITIQUE. La cheffe du Parti libéral du Québec, Dominique Anglade, a fait un petit crochet vers North Hatley avec son autocar, vendredi apres-midi, pour solliciter le vote anglophone.

Elle est venue à la rencontre d’une cinquantaine de militants réunis au restaurant Pilsen. Mme Anglade a profité de l’occasion pour souligner que le vivre ensemble et l’inclusion entre anglophones et francophones fonctionnent très bien dans la région.

Mme Anglade a aussi rappelé quelques engagements pris par sa formation politique, comme les 5000 $ redonnés aux familles pour joindre les deux bouts en période inflationniste. « Nous n’oublions pas les aînés, à qui on accordera une allocation annuelle de 2000 $ par personne, année après année, pour demeurer plus longtemps à la maison », s’engage-t-elle.

Elle a décoché quelques flèches au premier ministre François Legault au sujet des médecins de famille. « 32 000 personnes n’avaient pas accès à un médecin de famille en Estrie en 2018, rappelle Mme Anglade. Aujourd’hui, ce sont 85 000 personnes qui sont orphelines. Nous corrigerons le tir grâce à notre plan santé, contrairement à M. Legault qui a baissé les bras sur cette question. »

À une question concernant le manque de médecins, elle estime qu’on doit d’abord reconnaître qu’il en manque pour ensuite en former davantage. « Il faut aussi former plus d’infirmières et reconnaître des diplômes plus rapidement pour améliorer le réseau de la santé », a-t-elle dit.

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires