Parti québécois: Sylvie Tanguay promet de rouvrir l’urgence de Coaticook 24/7 

Vincent Cliche vcliche@leprogres.net

Parti québécois: Sylvie Tanguay promet de rouvrir l’urgence de Coaticook 24/7 
La candidate du Parti québécois dans Saint-François, Sylvie Tanguay, promet d'ouvrir l'urgence de l'hôpital de Coaticook 24/7. (Photo : (Photo archives Le Progrès de Coaticook - Dany Jacques))

POLITIQUE. Même avec les problématiques de main-d’œuvre, il est possible d’ouvrir l’urgence de l’hôpital de Coaticook 24/7, croit la candidate péquiste dans Saint-François, Sylvie Tanguay. 

Elle prend d’ailleurs cet engagement si sa formation est portée au pouvoir le 3 octobre prochain.

Celle qui est aussi infirmière a obtenu le feu vert du chef Paul St-Pierre Plamondon quant à cette promesse. « De quelle façon pourrait-on y arriver?, se questionne-t-elle. Bien, il y a plus d’un scénario possible. La chose qui revient dans toutes les avenues, c’est le travail en concertation avec les acteurs du milieu. Je sais que ces gens ne sont pas inactifs dans le dossier de l’urgence de l’hôpital de Coaticook. Il faut les aider à trouver des façons de rendre ce service encore plus accessible. »

L’une des solutions proposées par la candidate péquiste est de faire des CLSC de vraies cliniques de proximité. « Ça va avec notre idée de décentraliser la première ligne. Il faut que nos CLSC deviennent la porte d’entrée des services. Pour ça, il faut leur donner leur autonomie et les sortir de ces structures mégacentralisatrices que sont les CIUSSS et les CISSS. IL faut aussi qu’ils soient ouverts sept jours sur sept et 12 heures par jour. Une infirmière clinicienne ou spécialisée sera sur place avec d’autres professionnels pour bien orienter le patient. Il sera alors possible de désengorger nos urgences. »

Le Parti québécois s’engage aussi à adopte rune loi sur les ratios personnels en soins/patients et d’abolir le temps supplémentaire obligatoire. L’abolition aux agences de placement privées, qui cannibalisent le réseau public aux dires de Mme Tanguay, est aussi avancée. 

La formation veut aussi amener un virage vers les soins à domicile en investissant trois milliards par année à ce volet.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires