«Ne touchez pas au cénotaphe», lancent des vétérans à la Ville de Coaticook

Par Vincent Cliche
«Ne touchez pas au cénotaphe», lancent des vétérans à la Ville de Coaticook
Le président de la Légion royale canadienne de Coaticook, Jean-Paul Roy (au centre), croit qu'il serait irrespectueux de déménager le cénotaphe du parc Chartier. Il est ici accompagné de Michael Dougherty et de Marc Dauphin, deux autres membres du regroupement. (Photo : Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

COATICOOK. Dans le cadre du réaménagement du parc Chartier, le maire de Coaticook, Simon Madore, a avancé la possibilité de déménager le cénotaphe, ce monument qui rend hommage aux anciens combattants. La Légion royale canadienne de Coaticook s’oppose carrément à cette idée.

«Ça ne fait aucun sens de déplacer le cénotaphe, s’indigne le président de cet organisme, Jean-Paul Roy. Le simple fait d’y penser, je vois ça comme un manque de respect envers non seulement les vétérans, mais aussi tous ceux qui viennent s’y recueillir.»

Lorsque la Municipalité a présenté son projet de réaménagement du parc Chartier, le premier magistrat avait lancé plusieurs idées, dont le déménagement du cénotaphe. Il avait alors proposé de le déplacer vers le Pavillon des arts et de la culture de Coaticook, tout près des armoiries. «Ce serait un bel endroit et nous aurions assez de place pour tenir la cérémonie [du Jour du Souvenir] au mois de novembre», avait-il dit.

Ces propos ne sont pas tombés dans l’oreille d’un sourd. «Il me semble que ça ne se fait pas, répond M. Roy. On l’enverrait sur de l’asphalte alors qu’il est sur un espace vert. Je pense aussi que si on va de l’avant, on viendrait dénaturer le parc Chartier. Il s’agit de l’un des parcs les plus anciens à Coaticook. Il y a plein d’éléments patrimoniaux intéressants, comme le kiosque (l’arche) ainsi que la fontaine.»

«Là, ce que j’entends, c’est qu’on veut en faire un parc d’amusement et y mettre certains jeux. Ça ne cadre pas avec l’histoire du parc. Peut-on garder une certaine tranquillité à cet endroit? C’est quand même un parc situé tout près d’une résidence pour personnes âgées», note Jean-Paul Roy.

Autre irritant aux yeux des membres de la Légion royale canadienne de Coaticook: les élus ne les auraient pas consultés au sujet du réaménagement, alors que les musiciens de l’Harmonie de Coaticook l’ont été. Il est à noter que le groupe musical utilise normalement les installations du parc Chartier pour leur série de concerts extérieurs en période estivale.

Une rencontre entre les anciens combattants et les dirigeants de la Municipalité aura lieu mardi (27 avril).

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Lucie Taylor
Lucie Taylor
1 année

Je suis en accord avec M. Roy: conserver de un l’emplacement actuel du cénotaphe et de deux une certaine tranquillité au parc Chartuer.