«N’ayez pas peur de vous impliquer», lancent des finissants de La Frontalière de Coaticook

Par Vincent Cliche
«N’ayez pas peur de vous impliquer», lancent des finissants de La Frontalière de Coaticook
Carl-Olivier Madore, Timothé Quirion, Cloé Demers, Zachary Gagnon et Marie-Gabrielle Lapointe ont célébré la fin de leur parcours à l'école secondaire La Frontalière en remportant les grands honneurs lors du Gala méritas. (Photo : Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

ÉDUCATION. Les grands gagnants du Gala méritas de l’école secondaire La Frontalière sont revenus sur leur parcours des cinq dernières années au sein de cet établissement d’enseignement. Un mot revient sur toutes leurs lèvres: implication.

«C’est en s’impliquant au sein de divers comités que l’école devient encore plus amusante, plus belle et plus intéressante», raconte le lauréat du prix du Lieutenant-gouverneur du Québec, Carl-Olivier Madore.

Celui qui a porté le chapeau de président du conseil des élèves au cours de la dernière année avoue que cela n’a pas toujours été facile, cependant. «La pandémie ne nous a pas épargnés, confie-t-il. Il a été difficile d’organiser des activités, mais je pense qu’on a réussi à bien divertir les élèves. Ç’a été franchement apprécié après tout ce que nous avons dû vivre.»

Récipiendaire du prix Excellence La Frontalière, Marie-Gabrielle Lapointe invite à son tour ses collègues à s’impliquer auprès de différents comités et des équipes du Summum. «Mon secondaire 3 a été l’année qui m’a le plus marquée. C’est l’année où j’ai joué au football et c’est aussi là que j’ai commencé à m’exprimer et à prendre ma place dans l’école. N’ayez pas peur de vous impliquer. Participez, sinon, vous allez certainement le regretter», lance celle qui poursuivra son parcours scolaire en sciences de la nature, au Collège Champlain.

Naomie Goupil est aussi récipiendaire d’un grand prix du Gala méritas.

Timothé Quirion, qui partage le prix Excellence La Frontalière avec Marie-Gabrielle, se décrit comme quelqu’un de très sociable. «Disons que je n’ai pas vraiment aimé l’école en ligne. J’avais hâte au retour en présentiel. C’est de cette façon, en voyant mes amis, que je peux dire que j’aime l’école», raconte ce grand sportif.

Les prix «Excellence de degré» ont été remis aux finissants Zachary Gagnon et Naomie Goupil. «Ce dont je vais me souvenir le plus, c’est le climat ici, à La Frontalière, se souvient Zachary. Nos amis, nos profs, ils sont tous responsables du bon temps que nous avons passé au cours des dernières années.»

Cette année, le prix «Engagement à la réussite» a été offert à Cloé Demers, qui a été très émue de cette récompense. «Oui, j’ai eu de la difficulté pendant mon parcours, avoue-t-elle candidement. Mais, ça ne m’a pas empêché de pousser encore plus pour terminer mon secondaire 5. Je pense poursuivre mes études et m’en aller comme infirmière ou encore travailleuse sociale.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires