Martinville veut chauffer son église grâce à l’énergie informatique 

Vincent Cliche vcliche@leprogres.net

Martinville veut chauffer son église grâce à l’énergie informatique 
L'église de Martinville, propriété de la Municipalité depuis maintenant cinq ans, fera bientôt la transition vers un chauffage informatique. (Photo : (Photo archives Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche))

MARTINVILLE. La Municipalité de Martinville étudie la possibilité d’installer des équipements informatiques dans l’ancienne église dont elle est maintenant propriétaire. La chaleur dégagée servirait de source d’énergie pour le bâtiment.

« Le projet est franchement intéressant, de l’avis du maire Michel-Henri Goyette. D’abord, il faut changer notre système de chauffage puisque la fournaise est maintenant désuète. On s’est inspiré du village de Saint-Adrien pour adopter cette formule. »

La formule en question est simple. Des équipements reliés à la cryptomonnaie seront installés dans le bâtiment situé en plein cœur de la petite municipalité. On récupérera ensuite les surplus d’énergie. « Quand on a étudié ce projet, notre crainte était au niveau du bruit. On a tous entendu que ce type d’installation dérangeait le voisinage. Ce ne sera pas le cas ici, car les équipements auront la particularité d’être plongés dans du glycol, qui est un liquide refroidissant. Grâce à cette façon, on n’aura pas à utiliser de grands ventilateurs pour éliminer la chaleur excessive. Ce sont ces ventilateurs qui font le plus de bruit », explique M. Goyette. 

En plus de pouvoir chauffer adéquatement l’église, la Municipalité compte utiliser l’excès d’énergie pour un autre projet. « Il y a un espace de terrain entre l’église et le presbytère, mentionne le premier magistrat. Il pourrait être intéressant de l’utiliser et d’en faire une serre communautaire, chauffée à même nos équipements. C’est ce qu’on fait du côté de Saint-Adrien, qui fait pousser de gros melons d’eau. »

Le projet permettra aux instances municipales de compléter la transformation de l’église en centre communautaire entièrement fonctionnel. « Il va falloir aussi remplacer certaines fenêtres et rendre le bâtiment encore plus accessible aux personnes à mobilité réduite. L’école pourra elle aussi s’en servir à titre de salle d’éducation physique les jours de mauvais temps. Pour ça, il faudra se coller aux normes du ministère de l’Éducation et ajouter des toilettes au premier étage. »

Rappelons que cette transition vers un chauffage informatique a reçu une aide financière de 10 000 $ de la part du Fonds vitalité des milieux de la MRC de Coaticook. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires