Libre circulation des VTT en ville: une idée «qui mérite une certaine attention», clame le maire Madore

Par Vincent Cliche
Libre circulation des VTT en ville: une idée «qui mérite une certaine attention», clame le maire Madore
(Photo : Depositphotos)

COATICOOK. Le maire de Coaticook, Simon Madore, croit que la libre circulation des véhicules tout-terrain (VTT), actuellement interdite dans plusieurs secteurs, est une idée qui mérite d’être discutée à la table des élus.

M. Madore répond ainsi aux différentes discussions sur le sujet qui ont animé les réseaux sociaux au cours des derniers jours. «Ce qu’il faut savoir, c’est qu’à Coaticook, on est entouré de routes numérotées (par exemple les routes 141 et 147), qui demeurent sous l’autorité du ministère des Transports du Québec (MTQ). C’est cet organisme qui réglemente ces chemins et, pour le moment, on a seulement le droit de les traverser et non d’y circuler librement. Le MTQ avance des raisons de sécurité pour justifier sa décision.»

Le premier magistrat mentionne que le sujet sera discuté en atelier de travail et possiblement amené à l’ordre du jour si tel est le souhait des élus. «Si la Municipalité veut aller en ce sens, on fera une demande en bonne et due forme. Ça mérite d’être réfléchi et je n’ai rien contre l’idée.»

Notons qu’à Coaticook, les sentiers de VTT sont principalement utilisés en période hivernale. La Municipalité a même effectué un trajet spécial pour les utilisateurs pour qu’ils puissent se rendre dans les sentiers du Parc de la gorge, sans utiliser les routes numérotées.

Ceux qui sont en faveur de cette idée indiquent que ça pourrait amener des retombées économiques pour les commerces du secteur, comme des restaurants, des stations-service et des dépanneurs.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires