Les projets seront nombreux sur la planche à dessin de la Ville de Coaticook en 2023

Vincent Cliche vcliche@leprogres.net

Les projets seront nombreux sur la planche à dessin de la Ville de Coaticook en 2023
Le maire de Coaticook, Simon Madore, explique les principaux projets auxquels la Municipalité s'attaquera au cours de la prochaine année.  (Photo : (Photo archives Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche))

INVESTISSEMENTS. Les projets ne manqueront pas sur la planche à dessin de la Ville de Coaticook en 2023. Parmi les plus importants, notons la rénovation du Pavillon des arts et de la culture de Coaticook ainsi que la réfection complète des rues de l’Union et Norton, dans le secteur du Musée Beaulne. 

À eux seuls, ces deux projets accaparent près de la moitié de l’enveloppe de 20,7 millions de dollars accordée au Programme triennal d’immobilisation (PTI) de la Municipalité pour la prochaine année. 

Pour la rénovation du Pavillon des arts, les aménagements prévus toucheront tant l’extérieur que l’intérieur du bâtiment. On note donc la réfection du clocher et le remplacement de la porte d’entrée principale, qui auront pour but d’améliorer la ventilation du toit et l’écoulement des eaux. Du côté intérieur, en plus de construire un vestibule et de recouvrir les planchers, on remplacera la tuyauterie, les salles de bain, l’éclairage, la régie ainsi que les systèmes de ventilation et de chauffage. Les travaux, estimés à 5,3 millions de dollars, débuteront au printemps prochain. 

Quant à la réfection des rues de l’Union et Norton, la facture s’élève à 4,7 millions de dollars. « On refait les rues et tous les services qui y sont connectés », précise le maire de Coaticook, Simon Madore.

La Municipalité poursuivra les efforts du développement domiciliaire des Érables, dont les travaux ont débuté cet automne. « C’est parti et on ne reculera pas. Il y a certains postes de dépenses prévus en 2023 pour ce grand projet qui créera 250 nouvelles portes chez nous au fil du temps. C’est un must pour l’avenir de notre ville », explique le premier magistrat.

Des sommes de 500 000 $ et de 375 000 $ ont été réservées pour le pavage de certaines rues ainsi que le rechargement de gravier, respectivement. « Les employés aux Ateliers municipaux effectueront des travaux en fonction des degrés de dégradation des routes et des chemins. On se garde également une marge de manœuvre au cas où il y aurait des imprévus. »

L’ajout de trottoirs, le remplacement de différents camions et de certaines pièces d’équipements font aussi partie des projets de la prochaine année. 

« Ç’a été des choix difficiles cette année avec le contexte qu’on connaît avec l’inflation. Il a fallu retrancher certains projets et les reporter en 2024. Je pense toutefois qu’on a pris les bonnes décisions », dit le maire Madore.

Ce dernier note en terminant que l’utilisation des sources de financement pour payer ces investissements respecte la politique de gestion de la dette.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires