Les élus partagent leurs priorités avec la ministre Bibeau

Par Dany Jacques
Les élus partagent leurs priorités avec la ministre Bibeau
Marie-Claude Bibeau rencontre régulièrement les élus de la MRC de Coaticook. (Photo : (Photo Archives))

RÉGION. Internet haute vitesse, CRIFA, écocentre et transport en commun figurent parmi les priorités des élus de la MRC de Coaticook transmises à la ministre et députée fédérale, Marie-Claude Bibeau, le 9 mars dernier.

Des dossiers déjà connus et publics, mais les maires de la région ont profité de l’occasion pour s’assurer qu’ils cheminent à terme et à leur satisfaction.

Mme Bibeau et le préfet Bernard Marion partageaient le même optimisme pour que le déploiement de la fibre optique se termine comme prévu en septembre prochain. M. Marion croit au branchement de tous les foyers malgré le défi à relever. Quant à la députée de Compton-Stanstead, elle se dit satisfaite de travail accompli jusqu’à maintenant. Elle prévoit aussi quelques branchements dès la période estivale.

La situation est cependant plus corsée pour l’avenir du transport collectif géré par Acti-Bus. Les élus ont fait part de la problématique des déficits accumulés chez l’organisme. Aux dires de M. Marion, ces tracas financiers risquent de compromettre des projets comme l’extension du service de transport dans les villages de la MRC – au-delà du transport adapté – ainsi que l’acquisition de véhicules électriques.

Mme Bibeau ne peut garantir aucune aide financière pour redresser les finances d’Acti-Bus, surtout que le transport en commun a déjà été soutenu financièrement au pays. «On regardera ce qu’on peut faire avec un programme pour les infrastructures en milieu rural et pour l’achat de véhicules électrique», ajoute-t-elle.

Les projets d’agrandissement du CRIFA, l’ouverture de deux écocentres permanents à Coaticook et Waterville, ainsi que l’enjeu du logement et la vitalité économique des municipalités, ont également été discutés entre les élus et la ministre de l’Agriculture.

«Mon rôle consiste à sonder le terrain auprès des élus et d’arrimer du financement, si possible, avec les projets sur la table», résume Mme Bibeau.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires