Le Petit Mas récipiendaire du prix Moisson d’or

Vincent Cliche vcliche@leprogres.net

Le Petit Mas récipiendaire du prix Moisson d’or
Les copropriétaires du Petit Mas, Marie-Pierre Dubeau et Sébastien Grandmont, reçoivent le prix Moisson d'or des mains de la présidente de l'Association des producteurs maraîchers du Québec, Catherine Lefebvre. (Photo : (Photo gracieuseté - APMQ))

AGRICULTURE. Les copropriétaires du Petit Mas, Marie-Pierre Dubeau et Sébastien Grandmont, ont mis la main sur le prix Moisson d’or, lequel leur a été remis lors du banquet annuel de l’Association des producteurs maraîchers du Québec (APMQ), le 18 novembre dernier.

Le jury a tenu à saluer leur implication dans le milieu agricole qui a contribué à l’essor du secteur. Leurs réalisations novatrices en matière de mise en marché, leur intégrité commerciale ainsi que leur capacité à s’adapter à l’évolution rapide du milieu horticole font aussi partie des éléments pour lesquels l’entreprise de Martinville s’est distinguée au cours de la dernière année.

« C’est tout un honneur de recevoir ce prix et cette reconnaissance du milieu maraîcher. Il y a dix ans, jamais nous n’aurions pensé que notre entreprise évoluerait autant », fait savoir la copropriétaire du Petit Mas, Marie-Pierre Dubeau. 

Avec son conjoint, Mme Dubeau a fait l’acquisition de l’entreprise en 2012 via un transfert apparenté. La relève a su profiter de la demande croissante pour l’ail du Québec et a décidé d’augmenter les superficies en culture, passant ainsi de quatre à 45 acres. Cela correspond à plus de 100 tonnes d’ail biologique récolté cette année. 

Pour s’assurer de la pérennité de l’entreprise, les propriétaires ont fait l’acquisition de terres et de bâtiments agricoles à Martinville. Au cours des dix dernières années, ils ont investi plus de 1,2 million de dollars en équipements pour mécaniser la culture de l’ail et optimiser chaque étape de la production. Malgré ce fait, Le Petit Mas embauche près d’une trentaine d’employés durant la saison estivale.

Le récipiendaire du prix Moisson d’or est aussi spécialisé en transformation de produits dérivés de l’ail. Plus de 20 tonnes de fleurs d’ail, cueillies à la main, sont fermentées dans l’huile et vendues dans plus de 800 points de vente au Québec et au pays. L’ail déclassé est également valorisé en sous-produits, comme l’ail noir, l’ail épluché et l’ail déshydraté. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires