Le député libéral Marc Tanguay effectue une tournée industrielle à Coaticook

Vincent Cliche vcliche@leprogres.net

Le député libéral Marc Tanguay effectue une tournée industrielle à Coaticook
Le député libéral de LaFontaine, Marc Tanguay (à gauche), pose ici en compagnie du président de l'entreprise Tissus Geo Sheard, Iskender Sheard. (Photo : (Photo Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche))

POLITIQUE. En visite industrielle du côté de Coaticook jeudi (7 avril), le député libéral de LaFontaine et porte-parole de l’opposition officielle en matière d’économie, de PME et d’innovation, Marc Tanguay, croit qu’il est du devoir du gouvernement d’être plus à l’écoute des entrepreneurs et de les épauler davantage. 

« À être sur le terrain, ce dont je me rends compte, c’est qu’il y a des gens d’affaires qui font face à de nombreux défis, mais qui amènent également des solutions. Ils ont besoin d’un gouvernement qui arrive avec des possibilités de les aider financièrement, sans trop les encadrer avec des règles mur à mur, ce qui les empêche de développer leur dynamisme », laisse-t-il entendre.

Aux yeux de l’élu qui a visité les entreprises Cabico, la Microbrasserie Coaticook et Tissus Geo Sheard, le Québec vit un boom économique post-pandémique fort intéressant. « La pénurie de main-d’œuvre a un effet déstructurant sur l’économie. Ça va malheureusement nous rattraper. »

Outre cette problématique, M. Tanguay croit que l’accès à des services de base dans une région peut peser lourd dans la prise de décision des futurs travailleurs. « Vais-je avoir accès à des services de garde, de santé et même un logement? Tout est interrelié. Il faut aussi saluer les entreprises qui, pour faire face à tous ces problèmes, doivent participer, sinon créer elles-mêmes des missions de recrutement à l’étranger. Elles s’assurent aussi de bien accueillir ceux qui viendront travailler ici. Elles font ce qui n’est pas l’essence même de leur business, comme les aider à s’intégrer, à leur trouver du logement. »

En lien avec le logement, le Parti libéral du Québec a d’ailleurs récemment déposé un plan d’accessibilité à la propriété. Celui-ci comprend entre autres l’augmentation du Régime d’accès à la propriété à 50 000 $ et l’abolition de la taxe de bienvenue, laquelle serait compensée entièrement aux municipalités pour ainsi leur éviter toute perte de revenus.  

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires